Union Nationale des Travailleurs du Congo

Népotisme et syndicalisme responsable à La Poste au Congo-K

L'Office Congolais des Postes et des Télécommunications (Congo Kinshasa, ex-Zaïre) était, comme toute entreprise nationale du temps de Mobutu, livrée à une gestion approximative, plus fondée sur le clientélisme et la corruption que sur le l'intérêt social de l'entreprise ou l'intérêt général du pays. Les effectifs étaient pléthoriques et les salariés comptaient, à la veille du départ du président à vie, environ trente mois de salaire impayés.