Evelyne Pichenot

Le TTIP vu par le CES européen et ATTAC

 Le Traité en vue du partenariat de commerce et d'investissement entre l'UE et les États Unis (TTIP, dit traité transatlantique) est actuellement en négociation entre l’Union européenne et les Etats-Unis d’Amérique.
Le Conseil de l'UE vient de décider de publier les directives de négociation, pour plus de transparence dans un dossier qui en manquait quelque peu.

Un projet de directive

La reddition extra-financière des entreprises européennes va-t-elle s’améliorer ?
Les directives comptables pourraient être révisées dans le sens d’une plus grande place donnée à la reddition extra-financière. En effet, un projet de modification de directives européenne a été, en date du 17 avril 2013 et selon la procédure de codécision, transmis par la Commission européenne (qui propose et met en œuvre les politiques communautaires) au Parlement (élu au suffrage universel par les citoyens de l’U.E.) et au Conseil de l’Union européenne (l’émanation des gouvernements des Etats membres). Le Parlement européen a souhaité que le Comité économique et social européen donne son avis (consultatif) avant d’examiner le texte lui-même. Evelyne Pichenot, rapporteur de l’avis du CESE, nous explique ici la portée de ce texte et les difficultés auxquelles se heurte son adoption.

Eradiquer la pauvreté

 "Une vie décente pour tous: éradiquer la pauvreté et offrir au monde un avenir durable" tel est le titre d'un avis du Conseil économique et social européen (Evelyne Pichenot, rapporteur)

Notant que pour la première fois dans l'histoire l'humanité a les moyens d'éradiquer la pauvreté et qu'elle doit mieux utiliser et prétéger le capital naturel de la Planète, le CESE, expression à l'échelle européenne de la société civile organisée, appelle à intégrer Objectifs du développement durable et Objectifs du millénaire pour le développement et appelle les Etats ainsi que l'Union à associaer la société civile à ces processus. 

La RSE à l'européenne

EuropeLe Conseil Economique, Social et maintenant de surcroît Ecologique accueillait début septembre au Palais d’Iéna un colloque sur le thème "La responsabilité sociétale des entreprises: un levier de transformation du dialogue social", autour du rapport de l’ORSE de même titre. En tant que présidente de la délégation pour l’Union européenne du Conseil et en raison de son investissement comme rapporteur de deux avis sur la RSE au Comité économique et social européen, Evelyne Pichenot introduisait les débats. Après avoir rappelé qu’une collaboration s’est ouverte entre les deux institutions à propos de la RSE, à l’occasion d’une conférence sous présidence française de l’Union, elle mettait l’accent sur la nécessité du dialogue social pour que la RSE soit une stratégie et non un effet de communication.

Les assemblées européennes et la RSE

La communication de la Commission européenne "faire l'Europe un pôle d'excellence en matière de responsabilité sociale des entreprises" (voir Missive n°19) a fait l'objet d'un avis du Comité économique et social européen et d'un rapport du Parlement européen dont les rapporteurs étaient respectivement Evelyne Pichenot et Richard Howitt. Les textes ont été adoptés, l'avis le 14 décembre 2006 (153 pour, 21 contre, 14 abstentions) et le rapport le 19 du même mois (25 pour, 15 contre).

Avis CESE Pichenot 2005

CESE 

Comité économique et social européen
SOC/192


"Instruments de mesure et d'information sur la RSE dans une économie globalisée"

Bruxelles, le 8 juin 2005

 

AVIS 

du Comité économique et social européen
sur
"Instruments de mesure et d'information sur la Responsabilité sociale des Entreprises
dans une économie globalisée
"

________________

 

Le 15 septembre 2004, le Comité économique et social européen a décidé, conformément à l'article 29 paragraphe 2 de son règlement intérieur, d'adopter un avis sur