Gestion attentive newsletter

Syndiquer l'alerte

Extraits du chapitre 10 « Syndiquer l’alerte »
 
« Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D'abord on le tue
Puis on s'habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté. »

Cette chanson de Guy Béart, sortie en 1968, est la mise en musique de la réalité des lanceurs d’alerte.

Le projet de directive Lanceurs d'alerte

 La directive sur le secret des affaires (sans parler de sa transposition en droit français) faisait craindre pour les alerteurs; le projet de directive sur les lanceurs d'alerte va dans le bon sens. 

La Commission européenne a proposé, le Parlement européen votera certainement, mais les Etats? Espérons que le Conseil européen sera à la hauteur des espèrances nées de ce projet. 

Secret d’affaires, alerte et droit à l’information

Transposition dans le droit français d’une directive européenne votée en 2016, la proposition de loi, actuellement en débat au Parlement, visant à protéger les entreprises contre l’espionnage économique, le pillage industriel ou la concurrence déloyale, suscite actuellement de vifs débats et pourrait fragiliser les acquis récents du droit d’alerte arrêtés par la loi "Sapin2" du 9 décembre 2016. Il est clair pour nous que cette proposition de loi ne devrait pas porter atteinte à la protection des lanceurs d’alerte.