Peuples solidaires enquête sur la grande distribution

En cette période de rentrée où les diverses enseignes de la grande distribution ne parlent que de prix afin d'appâter le consommateur, il nous parait utile de réfléchir à ce que signifient parfois les prix bas pour les fournisseurs, qu'ils soient locaux - on pense aux problèmes des producteurs de lait et de porc en France - ou à l'autre bout du monde, indépendants ou salariés. 

Nous reproduisons ici un communiqué de Peuples Solidaires, concernant spécifiquement les filières alimentaires asiatiques. 

 

 

Indemnisation des victimes du Rana Plazza: réunion, pétition et effet d'annonce

 Plus de trente millions de dollars sont demandés aux donneurs d'ordre du Rana Plazza mais rien de bien concret n'est  fait actuellement, à l'exception d'une somme débloquée par Primark, le "roi britannique de la fast fashion", cette mode à bas prix qui renouvelle ses collections tous les mois ou presque.

Cependant, le site Change.org qui organise des pétitions assure que "Parmi les dizaines de victoires de pétitions lancées sur Change.org en France (...) Camaïeu s’engage à indemniser des victimes de l’effondrement d’une usine au Bangladesh (...)"

Responsabilité du donneur d'ordre: Bangladesh, suite

 Nous répercutons ci-dessous deux communiqués de presse de Peuples solidaires et de De l'éthique sur l'étiquette à propos des catastrophes passées dans la sous-traitance textile au Bangladesh.

Les ONG demandent l'indemnisation, pas la charité et récusent les propositions en trompte l'oeil de certaines entreprises. 

 

 

Responsabilité de l’État et du donneur d’ordre

 L’effondrement du bâtiment Rana Plaza à Dacca au Bangladesh (voir http://gestion-attentive.com/?q=node/465) a fait plus d’un millier de morts répertoriés, sur les quelques trois mille personnes qui y travaillaient. Ce genre de catastrophe fait désordre pour la réputation des marques occidentales qui faisaient appel, souvent par le biais d’une cascade de sous-traitance, aux entreprises situées dans cet immeuble. Certaines disent qu’elles vont indemniser les familles des victimes ; elles pourraient aussi aller voir ailleurs, faire appel à des sous-traitants dans des zones où les normes de sécurité sont un peu mieux respectées.

Dacca : la responsabilité du donneur d'ordre

 Nous relayons bien volontiers le communiqué de presse de Peuples solidaires et du collectif De l'ethique sur l'étiquette, à la suite de l'affondrement de l'immeuble dans lequel étaient concentrés de nombreux ateliers de confection textile au Bangladesh.

EFFONDREMENT DU RANA PLAZA AU BANGLADESH

Alors que le bilan continue de s'alourdir, Peuples Solidaires et le Collectif Ethique sur l'étiquette lancent une pétition pour appeler les marques à prendre enfin les mesures qui s'imposent.

Lego hypocrite, Barbie menteuse, Mickey opaque, Hasbro et Playmobil plus sérieux

 A propos de l’attitude responsable ou non d’une industrie qui réalise une grande part de son chiffre d’affaires final (vente au consommateur) en fin d’année, l’industrie du jouet, QueChoisir s’est livré à une enquête sur dix grandes marques internationales et l’association Peuples solidaires lance une campagne.