De l'éthique sur l'étiquette

Le Rana Plaza place des Opportunes

7 avril 2014, Place Sainte-Opportune à Paris, entre la place du Châtelet et le Forum des Halles, un défilé de mode d'un genre un peu particulier. Ce sont les associations De l'éthique sur l'étiquette et CCFD Terre solidaire qui organisent une parodie de présentation de vêtements féminins de luxe. Très seyant, les tâches rouges qui rappellent les corps écrasés dans l'immeuble Rana Plaza, le tissu froissé comme les membres des survivants...

Indemnisation des victimes du Rana Plazza: réunion, pétition et effet d'annonce

 Plus de trente millions de dollars sont demandés aux donneurs d'ordre du Rana Plazza mais rien de bien concret n'est  fait actuellement, à l'exception d'une somme débloquée par Primark, le "roi britannique de la fast fashion", cette mode à bas prix qui renouvelle ses collections tous les mois ou presque.

Cependant, le site Change.org qui organise des pétitions assure que "Parmi les dizaines de victoires de pétitions lancées sur Change.org en France (...) Camaïeu s’engage à indemniser des victimes de l’effondrement d’une usine au Bangladesh (...)"

Responsabilité du donneur d'ordre: Bangladesh, suite

 Nous répercutons ci-dessous deux communiqués de presse de Peuples solidaires et de De l'éthique sur l'étiquette à propos des catastrophes passées dans la sous-traitance textile au Bangladesh.

Les ONG demandent l'indemnisation, pas la charité et récusent les propositions en trompte l'oeil de certaines entreprises. 

 

 

Dacca : la responsabilité du donneur d'ordre

 Nous relayons bien volontiers le communiqué de presse de Peuples solidaires et du collectif De l'ethique sur l'étiquette, à la suite de l'affondrement de l'immeuble dans lequel étaient concentrés de nombreux ateliers de confection textile au Bangladesh.

EFFONDREMENT DU RANA PLAZA AU BANGLADESH

Alors que le bilan continue de s'alourdir, Peuples Solidaires et le Collectif Ethique sur l'étiquette lancent une pétition pour appeler les marques à prendre enfin les mesures qui s'imposent.

Edito: une société de consommation responsable?

Con-sot-mateur: les murs d'un certain mois de mai définissaient le consommateur comme doublement bête et voyeur. Une génération plus tard, le vocabulaire a évolué, le thème de la consommation responsable prolonge le refus du "consomme et tais-toi". Les campagnes comme De l'éthique sur l'étiquette et le développement du commerce équitable cherchent à faire du consommateur un acteur du développement durable, comme la RSE le fait du producteur, l'ISR de l'épargnant et l'Agenda 21 du citoyen.