Chypre

Chypre: ethnialisme et bétonnage

La république de Chypre est l'un des dix "nouveaux entrants" dans l'Union européenne mais bien qu'elle parle théoriquement au nom de toute l'île, dans les faits elle n'en contrôle que la partie sud, la zone nord autoproclamée "république turque de Chypre nord" n'étant reconnue que par Ankara. Dressées l'une contre l'autre par le colonisateur anglais puis par les extrémistes des deux nations, les deux communautés se sont livrées à un mutuel nettoyage ethnique dont les points forts furent 1963 et 1974. Le "plan Annan" aurait du permettre à l'île d'entrer dans l'Union, réunifiée.