Un portail pour l’égalité professionnelle

L’ORSE a mis en place un portail sur l’égalité professionnelle, avec l’ANDCP et Entreprise et Personnel et le soutien du ministère de la parité et de l’égalité professionnelle. Pourquoi l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises s’intéresse t-il à l’égalité professionnelle? Parce que les investisseurs socialement responsables en font un de leurs critères dominants.

 

"Certains investisseurs socialement responsables s’intéressent au respect de l’égalité professionnelle et il existe même un fonds spécial le Women Equity Mutual Fund" explique Frédéric Tinbergen, le président de l’ORSE, "les directives de vote de Calpers tiennent compte de l’action des entreprises dans ce domaine ainsi que les notes délivrées par Vigeo, Innovest, BMJ Core Ratings".

 

La conjonction de la régulation publique et de l’initiative volontaire provoquée par les investisseurs SR fait avancer le débat, selon le président. De plus, diverses études, dont celle de Catalys, prouvent que les entreprises qui font dans l’égalité professionnelle sont les plus rentables, les salariés étant mieux motivés et la société plus en phase avec le marché.

 

Et l’Etat s’intéresse à la question: après la loi Génisson de mai 2001 et l’accord interprofessionnel conclu en mars 2004, un nouveau projet de loi est annoncé qui fixera un délai aux entreprises pour se mettre aux normes. Ces entreprises ayant besoin de repères, un guide diffusé à quinze mille exemplaires sera réimprimé.

 

Les accords existants n’étant pas très connus, le site portail proposera des exemples: il s’agit de décrire les enjeux et de mettre au point les méthodes. Les pratiques des entreprises en matière d’égalité professionnelle sont destinées à être mises en ligne à partir de fiches rédigées par les entreprises sur la base d’un modèle préétabli: Pour l’ouverture, huit entreprises présentent leur pratique : BNP Paribas, Dexia, Eau de Paris, EDF, Gaz de France, Macif, Schneider Electric, Total.

 

MNA