Rapprochement d'entreprises de transport: les fédérations syndicales en amont

          Quand les organisations syndicales ne se contentent pas d’être les pompiers du social mais entendent participer au débat dès les rumeurs de rapprochement d’entreprises… C’est ce qu’ont fait, d’abord séparément puis conjointement, la CFDT et la CGT des transports lors du rapprochement entre Transdev et Veolia Tranport. 

CFDT: la négociation sociale comme partie de la gouvernance des entreprises

         Dans l’histoire de la CFTC puis de la CFDT, la question de l’entreprise, de la participation des salariés, du rôle de ces derniers, a souvent été abordé, explique Gaby Bonnand, secrétaire national de la CFDT. Le groupe Reconstruction, qui fut à la base de la transformation de la CFTC en CFDT, a notamment beaucoup travaillé sur la légitimité de l’employeur et celle du salarié. En 1980, Edmond Maire parlait du « conflit des logiques » à l’intérieur de l’entreprise.

Entreprises et ONG

Faut-il institutionnaliser les relations entre ONG et entreprises? se demandait le 2 septembre le Forum citoyen pour la RSE. Des représentants d'organisations non gouvernementales et de quelques unes de la dizaine d'entreprises que l'on retrouve de colloque sur la RSE en séminaire sur le développement durable ont débattu sur ce point, des universitaires, des syndicalistes et des étudiants intervenant de la salle.

La mondialisation n'est pas ce que vous croyez

Suzan Berger, professeur au MIT - Massachusetts Institute of Technology - et auteur notamment de Made in Monde, a participé récemment à Paris à un colloque à l’initiative de la CFDT consacré aux nouvelles frontières de l’économie internationale, le sous-titre de son ouvrage. Elle réfute le caractère inéluctable des délocalisations et la croyance en "la seule solution" (one best way).

Le travail, la vie, la mort: Santé des salariés, militantisme des retraités et responsabilité des groupes chimiques

"La grandeur des militants, c’est de contribuer à une oeuvre jamais achevée et dont ils ne profiteront pas personnellement": cette sentence est affichée sur la porte du local où se tiennent les permanences de la section syndicale cfdt des retraités et anciens salariés du complexe pétrochimique de Carling.

Syndicalisme et gouvernance: Un salarié au conseil d'administration de Renault

Ingénieur Arts et Métiers, cadre dans l’industrie, un temps permanent syndical à la fédération générale des mines et de la métallurgie CFDT, Pierre Alanche était responsable du service informatisation et automatisation des systèmes de production chez Renault quand son organisation syndicale lui a demandé de se présenter pour tenter de conquérir le poste d’administrateur représentant les salariés actionnaires. Il emportera cette élection contre un candidat CFE-CGC, deux associations d’"actionnaires salariés" et deux candidats individuels. L’élection suivante le verra gagner de nouveau, cette fois sur une liste intersyndicale internationale. Puis il passera la main à son suppléant lors de son départ en retraite. De son expérience de 1996 à 2004 au conseil d’administration de ce constructeur automobile, il tire une réflexion plus large sur le rôle du CA et la gouvernance des entreprises, publiée aux Editions de l’Atelier sous le titre Renault côté cour.

Syndicalisme et gouvernance: Les confédérations françaises, les administrateurs et la Société Européenne

Comment les organisations syndicales françaises perçoivent-elles le mandat d’administrateur salarié? C’est pour répondre à cette question que l’Institut de Recherche Economique et Sociale (IRES) et l’Institut Syndical Européen (ETUI-REHS) ont co-organisé en décembre un séminaire sur les administrateurs salariés en France. La période n’est pas neutre car un certain nombre de sociétés passent au statut de Societas europaea, ce qui conduit de plus en plus de Français à prendre part à un Groupe Spécial de Négociation et à devenir administrateur des SE constituées.

Le compte-rendu des travaux sera publié sur le site du réseau de chercheurs travaillant sur la participation des travailleurs dans l’Union européenne.

Dans la bibliothèque: Les nouveaux enjeux de la négociation sociale internationale

Les accords cadres internationaux sont signés entre la direction d'une entreprise multinationale et une fédération européenne ou internationale sectorielle, parfois contresignés par les organisations syndicales du pays du siège, le comité d'entreprise européen, voire avec la présence à titre de témoin de l'Organisation internationale du travail. Les ACI sont principalement le fait de multinationales d'origine européenne mais certaines sociétés extra communautaires s'y mettent. Plus nombreux depuis 2002, les ACI explicitent de plus en plus des préoccupations de RSE.