Handicap, emploi et achats responsables

Douze millions de Français en situation de handicap... qui connaissent un taux de chômage très supérieur à celui de leurs compatriotes valides. 

DES entreprises s'efforcent de jouer l'inclusion (le salon dit "LES" entreprises, ce qui ne nous parait bien optimiste) et le secteur adapté et protégé s’engage dans un processus de changement d’échelle ambitieux.

Le mardi 28 mais au Palais des Congrès de Paris, se tiendra "Le rendez-vous des entreprises inclusives et des innovations sociales", à savoir le salon "Handicap, emploi, acahts responsables, qui offrira aux uns comme à l'autre une opportunité de se rencontrer. 

PME françaises pour villes durables en Afrique?

 La direction générale du Trésor a lancé, le 14 mars, un appel à projets doté d’une enveloppe de 5 millions d’euros pour financer des innovations portées par des entreprises françaises dans le domaine de la ville durable en Afrique. Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 14 juin 2019. 

PME et start-up sont prioritaires; nous espérons pour notre part que ce ne seront pas les filiales des géants qui en profiteront. 

Plus de détails à la source sur le site du ministère de l'économie.

 

Mintzberg et les prostitués

 2019 est l'année des 25 ans de la déclaration selon laquelle nous serions tous et toutes des prostitués. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Henry Mintzberg. 

Oui, Henry Mintzberg, l'économiste canadien, qui a travaillé notamment sur le management, les stratégies de pouvoir et de conduite du changement et dont le nom est régulièrement cité pour le "Nobel" d'économie. 

Entreprises altruistes

Un concours qui porte un nom anglo-saxon mais s'adresse à des entreprises françaises: c'est le concours [PROFIT FOR NON PROFIT] AWARDS. 

« AXYLIA qui participait au lancement en France du mouvement #GivingTuesday, a annoncé mardi 27 novembre le palmarès de la 9ème édition des [PROFIT FOR NON PROFIT] AWARDS, organisé avec l’appui de Salesforce.
Le concours [PROFIT FOR NON PROFIT] AWARDS récompense chaque année, des entreprises altruistes, c’est à dire qui intègrent dans leur modèle économique la génération régulière de ressources financières, en nature ou humaines au profit de projets d’intérêt général, notamment portées par les associations et les fondations. »

L'extrême-droite et le monde du travail

L'extrême droite allemande franchit parfois les portes des conseils d'entreprise en Allemagne, notamment dans l'industrie automobile, malgré la force du DGB.
En France, où le paysage syndical est éclaté, l'extrême droite n'a pas - pour l'instant - réussi à passer via des syndicats propres, car les juges ont appliqué l'article L 411-1 du code du travail qui stipule que « les syndicats professionnels ont exclusivement pour objet l'étude et la défense des droits ainsi que des intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu'individuels, des personnes visées par leur statut ». Alors elle fait de l’entrisme (nous ne donnerons pas de nom mais chacun les reconnaitra) ou les contourne (Bastion social à Clermont-Ferrand).

Anti-gaspi alimentaire

Gaspillage alimentaire ? La société civile et les pouvoirs publics ont plus ou moins pris la mesure du problème et des initiatives ont vu le jour. Même s’il reste à faire, il semble assez loin le temps où certains dirigeants de grandes surfaces arrosaient d’eau de Javel leurs invendus pour empêcher les glaneurs de se servir dans leurs poubelles. La loi Garot a changé les choses.