La solidarité, valeur d'avenir pour l'Europe sociale

La solidarité est une valeur d'avenir pour l'Europe sociale. C'est ce qu'affirmait l'AEIP -Association Européenne des Institutions Paritaires- lors de la conférence tenue à Paris le 8 juin sur ce sujet. L'AEIP regroupe des institutions regroupant à égalité employeurs et salariés et oeuvrant dans le domaine de la protection sociale, notamment la retraite et la santé.

Management des entreprises et santé des salariés

Le management participatif est meilleur pour la santé des salariés que le mode de gestion du personnel traditionnel et autoritaire: ce sont les conclusions auxquelles sont arrivés un politiste et un sociologue, Patrick Guiol et Jorge Muñoz, dans leur rapport achevé en mai 2006 pour le ministère délégué à la recherche et aux nouvelles technologies.

Les dix ans d'ITG

Conseil en informatique, traduction, formation, consultants, stratégie financière et management: les consultants d'ITG, une des principales sociétés de portage salarial, sont aujourd'hui 2200 et la société facture quarante millions d'honoraires. L'Institut du Temps Géré a été créé il y a dix ans par Marc Cadiot et Jacques Vau, deux compères désolés d'être en retraite. Si le noyau de départ des portés fut celui des seniors, d'autres catégories sont arrivés comme les jeunes retraités (les entreprises pionnières du portage ne faisaient pas travailler les retraités, ITG et d'autres le font) et des jeunes qui tentent un projet d'entreprise ou n'ont pas envie de sortir du salariat traditionnel. Les femmes, encore minoritaires, sont de plus en plus nombreuses.

Des pluriactifs aux extrêmes

L'INSEE publie une étude de Magali Betty selon laquelle en 2005, 1 126 milliers de salariés, soit 4,8% de la population salariée, sont pluriactifs, 783 milliers pratiquant le même métier pour plusieurs employeurs et 343 milliers exerçant plusieurs métiers. Par ailleurs, 76 milliers de non salariés exercent plusieurs professions, dont certains une profession non salariée en sus de leur activité principale indépendante.

L'Europe, terre d'excellence pour la RSE?

La Communication de la Commission au Parlement européen, au Conseil et au Comité économique et social "Mettre en oeuvre un partenariat pour la croissance et l'emploi: faire de l'Europe un pôle d'excellence en matière de responsabilité sociale des entreprises" (traduction libre du texte anglais, le seul que nous ayons eu "Implementing the partnership for growth and jobs: making Europe a pole of excellence on corporate social responsibility"), annonce deux initiatives, l'une en direction des parties prenantes, l'autre en direction des entreprises.

Des amis du président aux esprits indépendants

Pour débattre de "La révolution tranquille des conseils d'administration", Michel Berry de l'École de Paris du Management avait fait appel à Daniel Lebègue, ancien haut fonctionnaire, ancien directeur de la Caisse des Dépôts, président de Tranparency International France et fondateur de l'Institut Français des Administrateurs, et à Jean-Paul Picard, qui, comme président de Deloitte France, société commissaire aux comptes d'une bonne partie du CAC 40, et membre du Comité exécutif de Deloitte & Touch International, a un œil de chaque côté de la barrière.

Les difficiles chemins de la non discrimination

Fouad Benseddik, directeur des méthodes et des relations institutionnelles de Vigeo Group, rendait compte de l'étude demandée à cet organisme par l'ORSE, "L'égalité professionnelle et la diversité dans les entreprises européennes". Dirigée par Thaïs Compoint, elle est joliment sous-titrée "les chemins de la non-discrimination, entre effets de communication et engagements tangibles".