Des instituts de beauté responsables

Monique Amoros est co-présidente de la Confédération Nationale Artisanale des Instituts de Beauté (CNAIB), membre du Conseil National de l’UPA, conseillère au Conseil économique, social et environnemental, et depuis janvier 2015, membre titulaire de la plateforme nationale RSE au titre de  l’UPA.

La CNAIB est issue de la fusion, intervenue en 2004, de la FNGAEC - Fédération Nationale des Groupements Artisanaux de l’Esthétique et de la FFIB - Fédération Française des Instituts de Beauté, celle-ci issue du SNIB - Syndicat National des Instituts de Beauté, créé en 1947. Les deux présidentes des anciennes fédérations coprésident le nouvel organisme. 

Monique Amoros nous explique comment des esthéticiennes en sont venues à intégrer la RSE dans leurs préoccupations.

Ingénieures et techniciennes, avec SPIE Est

 Les métiers sont très "genrés": aux hommes la technique et l'action sur la matière, aux femmes les soins à la personne; les femmes actives sont concentrées dans un petit nombre de métiers. Le constat est connu. Pour faire évoluer la situation, l'entreprise SPIE Est s'est alliée à l'association Elles bougent afin d'amener de nombreuses filles à embrasser les professions d'ingénieur et de technicien. 

La responsabilité des entreprises donneuses d'ordre

 Le débat à l'Assemblée nationale le 23 janvier 2015 à propos de la proposition de loi sur la responsabilité des entreprises donneuses d'ordre. Une vraie question juridique : la présomption de responsabilité serait-elle irréfragable ou non? y aurait-il renversement de la charge de la preuve? Le texte a été renvoyé en commission, au grand mécontentement des ONG. 

L'OIT et les femmes cadres et dirigeantes

 Femmes d’affaires et femmes cadres: Une montée en puissance.
C'est sous ce titre que l'Organisation internationale du Travail publie le résumé (disponible dans les trois langues de travail de l'organisation, anglais, espagnol, français) d'un rapport (uniquement en anglais) sur la question de l'accès du genre féminin aux postes de responsabilités dans les entreprises (on notera avec tristesse que la version française est pour le moins peu soignée).

Ce rapport mondial a été élaboré par Mme Linda Wirth-Dominicé pour le Bureau des activités pour les Employeurs (ACT/EMP) de l'OIT, sur financement norvégien. Extraits.