L’attention portée aux externalités est-elle économiquement rentable?

"Un engagement fort en RSE (Responsabilité Sociétale, sociétale et environnementale) peut-il contribuer à la performance globale de l’entreprise ? Si oui, pourquoi et comment ?" telle était la question à laquelle une cinquantaine de personnes étaient invitées à répondre par Jean-Marie Peretti et la revue Question(s) de management (2015/1 - n°9).

Le management du déménagement

 Deux colloques récents portaient sur des sujets relativement proches, celui de l’Observatoire des cadres s’intitulait Dis-moi quel est ton bureau, je te dirai quel est ton management et celui de Tedis –Territoire et dialogue social portait sur Logement, emploi et mobilité. Dans l’un et l’autre, il fut, entre autres, question de l’épineux problème de la distance entre logement et lieu de travail, exacerbé en cas de déménagement de l’entreprise. 

Les travailleurs étrangers de Singapour : un roman

La vie de bonne à tout faire d’une Indonésienne à Singapour. L’histoire est racontée de façon linéaire, dans un style simple, et le livre vaut surtout pour la description des conditions de travail d’une Foreign Domestic Worker dans l’île-État, avec des journées de quinze heures et une clause de chasteté mais aussi celle des réactions de la famille restée au pays qui compte – dans les deux sens du terme - sur la travailleuse expatriée. A lire avant d’aller passer des vacances ou surtout d’aller travailler dans la finance en Asie du sud-est.

Lancement d’alerte et harcèlement: l’affaire héparine

 
Après le sang contaminé, le Mediator, les prothèses mammaires, un autre scandale sanitaire va-t-il éclater en France ? C’est la crainte de Jacques Poirier, un ancien cadre supérieur de l’industrie pharmaceutique, qui a fait du contrôle de la fabrication d’un anticoagulant, le Lovenox, l’affaire de sa vie.

Un artisanat socialement responsable ?

 Les grandes entreprises, sous la pression sociale puis celle de la législation, ont mis en place des systèmes de mesure des effets de leur action sur leurs parties prenantes, notamment l’environnement ; certaines disent avoir intégré la responsabilité sociétale dans leur stratégie, d’autres se contentent d’opérations de communication. Les PME ont, pour la plupart, réagi plus tard, même s’il fut parfois de bon ton de proclamer qu’elles faisaient de la RSE comme monsieur Jourdain de la prose. Les microentreprises, notamment les entreprises artisanales, n’ont, jusqu’à récemment, guère été touchées par l’extension du phénomène RSE mais les choses sont en train de changer.