Marc Deluzet

Quelques nouvelles de la RSE en Chine

L’Observatoire social international, avec Sciences-Po Chine, l’Institut international d’audit social et Lan Bao Yang Investment Management, a monté une plateforme RSE en Chine avec les filiales locales de GDF Suez et d’Orange. Marc Deluzet, le délégué général de l’OSI, trace à grand traits le contexte. 
 
Les nouveaux dirigeants chinois arrivés au pouvoir à la fin 2012 héritent d’une situation complexe et semblent décidés à infléchir le modèle de développement du pays.

La Chine à la recherche de son modèle RSE

 par Marc Deluzet, Délégué général de l’Observatoire Social International

 Dans la République Populaire de Chine, la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est aujourd’hui devenue davantage un enjeu politique que le simple sujet d’études universitaires qu’elle constituait il y a quelques années.

Les territoires au cœur de la responsabilité sociétale des entreprises?

IMS-Entreprendre pour la Cité et l'ORSE ont organisé une conférence de restitution des travaux d'un groupe d'experts (entreprises, ONG, institutionnels) réunis pendant plus d'un an pour travailler sur les pratiques des entreprises en matière de pilotage et de reporting international sur l'ancrage territorial. Un guide détaillant les travaux effectués a été présenté et diffusé lors de cette conférence. Eric Saint-Alary y participait et nous fait part de ses travaux.

Le Forum citoyen pour la RSE

Le Forum citoyen pour la RSE s’est présenté au public le 23 novembre 2004 à la mairie du XIIe arrondissement de Paris. Jean-Pierre Guis, maire-adjoint du 12è Arrondissement, Vice-Président d’Anticor, l’association des élus républicains contre la corruption, insistait au préalable sur l’importance de la lutte contre la corruption, en France et ailleurs. Le débat, introduit par Eric Loiselet et animé par Guillaume Duval, rédacteur en chef adjoint du magazine Alternatives Economiques, réunissait des représentants d’associations de solidarité et des organisations syndicales.

Le CFIE, les rapports "loi NRE" et les indicateurs

"Loi NRE, année II, les entreprises sont-elles plus transparentes?", fin octobre, le Centre Français d'Information sur les Entreprises (CFIE) présentait son rapport. D'emblée, son directeur Martial Cozette précisait que l'analyse avait porté sur le niveau de transparence des informations données par les entreprises et que le CFIE n'en avait pas vérifié la correspondance avec la réalité. Dix-huit rubriques concernant trois volets (le social, le sociétal et l'environnemental) ont été examinées sous les deux critères de l'exhaustivité et de la précision. Le CFIE considère que, sous cet angle, 56% des rapports sont satisfaisants, versus 43% en 2003.

Syndicate content