Chine

La Chine à la recherche de son modèle RSE

 par Marc Deluzet, Délégué général de l’Observatoire Social International

 Dans la République Populaire de Chine, la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est aujourd’hui devenue davantage un enjeu politique que le simple sujet d’études universitaires qu’elle constituait il y a quelques années.

Vingt ans après

 

Radu Minea est un chercheur scientifique roumain, président de la fédération syndicale FSLCPR (Fédération des Syndicats des Employés en Recherche et Développement de Roumanie), représentative au niveau national pour la recherche scientifique et le développement. Il livre ici quelques impressions sur les changements qu’il a constaté en Chine.

La question de la gouvernance

 

par Guillaume Nourrit, président d’Ingénieurs Sans Frontières

 Challenge du Forum Chine Europe, la question de la gouvernance ne se présente pas de la même manière que l’on soit Européen ou Chinois. Les échanges lors de ce forum, ont prouvé malgré ces différences de cultures et de régimes politiques, que les attentes étaient communes face à des gouvernances inadaptées et insuffisantes pour répondre aux enjeux de nos sociétés.

Une fin et un commencement

 


par Michel Dessaigne

Le Forum Chine Europe s’est terminé par une réunion plénière à Hong Kong, du 12 au 14 juillet 2010. Il est difficile de ramener à quelques phrases la richesse d’un évènement où, avec un enthousiasme, une inventivité et une spontanéité qui ont surpris les quelques six cents participants eux-mêmes, ont été jetées les bases non seulement d’un échange entre deux continents, mais inévitablement, des perspectives pour une certaine idée du monde que nous devons laisser aux générations futures.

Éthique, responsabilité et harmonie

 Éthique, responsabilité et harmonie

par Marie-Noëlle Auberger

 

Dans les échanges entre la Chine et l’Europe, les États-Unis d’Amérique ne sont pas toujours très loin, et il nous a semblé constater l’existence de trois conceptions de la responsabilité sociétale des organisations, dont les différences ne sont pas toujours bien explicitées. Pourtant, elles ont des racines historiques et une couleur idéologique bien différentes, même si elles peuvent se décliner dans des instruments plus ou moins communs, comme ISO 26 OOO, fruit de compromis historiques.

Montataire Shanghai

 Une entreprise française de taille moyenne est achetée par un industriel européen, puis vendue à un fonds vautour étatsunien qui l’agrége à un groupe international, et enfin se retrouve propriété d’un industriel chinois. L’ombre du dépôt de bilan plane, les salariés s’obstinent, le Ministère de l’industrie n’en a cure.

Mondialisation, concurrence et réglementation

L’association Europe et Entreprises, est modeste – comme le rappelait son président Philippe Laurette, elle n’a que des bénévoles, pas de permanents – mais efficace ; elle organisait en septembre une intéressante soirée sur l’industrie automobile européenne, en partenariat avec une autre association, Fenêtre sur l’Europe, qui se consacre à l’information sur l’Union européenne.

La mondialisation n'est pas ce que vous croyez

Suzan Berger, professeur au MIT - Massachusetts Institute of Technology - et auteur notamment de Made in Monde, a participé récemment à Paris à un colloque à l’initiative de la CFDT consacré aux nouvelles frontières de l’économie internationale, le sous-titre de son ouvrage. Elle réfute le caractère inéluctable des délocalisations et la croyance en "la seule solution" (one best way).

Syndicalisme et gouvernance: La CSI et la gouvernance mondiale

Issue en 2006 de la fusion de la Confédération Internationale des Syndicats Libres et de la Confédération Mondiale du Travail, la Confédération Syndicale Internationale (CSI) a aussi regroupé un certain nombre de centrales nationales sans affiliation internationale. Guy Rider, son secrétaire général, était à Paris le 18 décembre à l’invitation de l’Association Française d’Etudes des Relations Professionnelles (AFERP).

Questions chinoises: La Chine s'éveille-t-elle à la responsabilité sociale?

La Chine s’éveille t-elle à la responsabilité sociale? Les échanges entre six chefs d’entreprise chinois et une vingtaine de syndicalistes européens rassemblés par EUROCADRES à Rome en octobre dernier, à l’occasion d’un atelier du deuxième forum Chine-Europe, consacré à la responsabilité sociale des entreprises et au management responsable, nous invitent à répondre affirmativement à cette question.

Syndicate content