stratégie

Les administrateurs salariés dans l'encyclopédie de la stratégie

L'encyclopédie de la stratégie est une énorme somme due à cent vingt auteurs, coordonnée par Franck Tannery, Jean-Philippe Denis, Taieb Hafsi, Alain Charles Martinet. Elle se veut un état complet de la connaissance dans le champ de la stratégie des organisations et pas seulement des entreprises commerciales.  
Ordre alphabétique oblige, le premier auteur présenté est Pierre Alanche et le premier article "Administrateurs salariés (acteurs de la stratégie)". C'est cet article dont nous parlerons. 

Syndicalisme et gouvernance: Un salarié au conseil d'administration de Renault

Ingénieur Arts et Métiers, cadre dans l’industrie, un temps permanent syndical à la fédération générale des mines et de la métallurgie CFDT, Pierre Alanche était responsable du service informatisation et automatisation des systèmes de production chez Renault quand son organisation syndicale lui a demandé de se présenter pour tenter de conquérir le poste d’administrateur représentant les salariés actionnaires. Il emportera cette élection contre un candidat CFE-CGC, deux associations d’"actionnaires salariés" et deux candidats individuels. L’élection suivante le verra gagner de nouveau, cette fois sur une liste intersyndicale internationale. Puis il passera la main à son suppléant lors de son départ en retraite. De son expérience de 1996 à 2004 au conseil d’administration de ce constructeur automobile, il tire une réflexion plus large sur le rôle du CA et la gouvernance des entreprises, publiée aux Editions de l’Atelier sous le titre Renault côté cour.

Les administrateurs salariés CFDT, la gouvernance et l'intérêt social

Les administrateurs siégeant au conseil d'administration de l'entreprise peuvent être des représentants des actionnaires importants, être "indépendants", au sens où ils n'ont pas de lien direct avec l'entreprise, ou bien des être des représentants des salariés. Dans cette dernière catégorie, il convient de distinguer deux cas: les représentants des salariés actionnaires, auxquels la loi française de décembre 2006 donne ipso facto le droit à un administrateur dès lors que le pourcentage du capital détenu par les fonds de placement des salariés atteint cinq pour cent, et les représentant des salariés ordinaires.

Syndicate content