Jacques Poirier

Lancement d’alerte et harcèlement: l’affaire héparine

 
Après le sang contaminé, le Mediator, les prothèses mammaires, un autre scandale sanitaire va-t-il éclater en France ? C’est la crainte de Jacques Poirier, un ancien cadre supérieur de l’industrie pharmaceutique, qui a fait du contrôle de la fabrication d’un anticoagulant, le Lovenox, l’affaire de sa vie.

Le laboratoire, le lanceur d'alerte et la cour d'appel

Du nouveau: l'audience s’est bien tenue le 17 novembre. L’avocat de Jacques Poirier a montré les liens existant entre une banale affaire de harcèlement au travail et le scandale de santé publique sous-jacent. Le jugement sera rendu le 28 janvier 2015.

Nous avons parlé brièvement dans la Missive 49 consacrée aux lanceurs d'alerte (http://gestion-attentive.fr/pdf/Missive49.pdf)de l'affaire qui oppose un ancien cadre dirigeant de l'industrie pharmaceutique, Jacques Poirier, et son ex-employeur, devenu Sanofi. La Cour d'appel de Versailles statuant en matière prud’homale tranchera l'affaire le 17 novembre 2014 (un pourvoi en cassation de Sanofi n'étant toutefois pas à exclure).

Syndicate content