crise financière de 2008

De la crise financière et de la gouvernance en Amérique

L’historien Jacques Marseille a un CV long comme un jour sans pain pour la connaissance duquel nous enverrons nos lecteurs sur la Toile. C’est en tant que "meilleur connaisseur de l’économie des Etats-Unis", auteur début 2007 d’un papier dans lequel il anticipait la crise, qu’il était invité par Daniel Lebègue à parler devant le public de l’Institut français des Administrateurs de "la crise et la gouvernance d’entreprise". L’IFA a aussi travaillé sur ces thèmes.

Crise financière: le procès des responsables

Auteur de Capitalisme ou démocratie? L'alternative du XXIème siècle (Grasset, 2006), Marc Fleurbaey est économiste, directeur de recherches au CNRS. Il nous dit ici que la crise de 2008 ne peut pas être réduite aux conséquences des agissements de spéculateurs ou d'escrocs mais qu'elle est le fruit logique d'un système où le pouvoir est concentré dans les mains d'une élite économique ne se souciant que de ses propres intérêts. La démocratie économique n'empêcherait pas les problèmes de surgir mais elle constituerait un frein à l'aventurisme des puissants.

Pour une gouvernance plus démocratique des entreprises

Le conseil d'administration, ils connaissent! Salariés syndiqués, ils ont été élus par les salariés – dans un cas, par les salariés actionnaires – pour participer au conseil d'administration de leur entreprise. Pendant des années, ils ont visité ce monde étrange et consanguin.

Édito: Crise mondiale, besoin de régulation plurielle

Marie-Noëlle AubergerAyant consenti, à des taux variables et élevés, des prêts à des ménages peu solvables, les institutions financières étatsuniennes les ont titrisés, c'est-à-dire ont noyé ces créances douteuses parmi d'autres et les ont revendues à des confrères internationaux. Ces "actifs toxiques" sont alors répandus dans une large part de l'économie mondiale, entraînant un choc sur les marchés financiers. L'économie "réelle" est touchée, la récession et du chômage de masse sont de plus en plus menaçants. La crise se diffuse, les fabricants chinois de jouets se restructurent pendant que l'Inde poursuit son programme spatial, l'Afrique se prépare à ne plus recevoir de capitaux occidentaux.

Syndicate content