ONG

Traitement par la CFDT Cadres d’une alerte professionnelle

Au moment de ce cas, Jean-Paul Bouchet était secrétaire général de la CFDT Cadres. Il raconte:

Édito: Des contradictions à dépasser

Marie-Noëlle AubergerLa RSE a parfois été opposée au dialogue social, les relations avec les parties prenantes internes en contradiction à celles entre parties prenantes internes. Par certaines directions d’entreprises clamant leur amour pour l’intérêt général porté par des organisations non gouvernementales investies d’une mission charitable ou environnementale, antagoniques à des organisations syndicales corporatistes ou à un personnel préoccupé de son seul avenir et du montant du chèque mensuel. Par des élus du personnel qui n’admettent pas que les sous-traitants se plaignent des conséquences sur leur activité des nouveaux horaires de travail dûment négociés. Par des associations de riverains refusant les sites industriels polluants et dangereux, fâchées contre les salariés qui s’obstinent à vouloir y travailler. Etc.

Entreprises et ONG

Faut-il institutionnaliser les relations entre ONG et entreprises? se demandait le 2 septembre le Forum citoyen pour la RSE. Des représentants d'organisations non gouvernementales et de quelques unes de la dizaine d'entreprises que l'on retrouve de colloque sur la RSE en séminaire sur le développement durable ont débattu sur ce point, des universitaires, des syndicalistes et des étudiants intervenant de la salle.

Les accords cadres internationaux et le modèle social européen

Le Forum citoyen pour la RSE est né d'un désir de connaissance mutuelle des organisations syndicales et des ONG, il souhaite faire passer dans le débat avec les investisseurs et les entreprises les points de vue émanant de la société civile. Le premier séminaire qu'il a organisé portait sur le bilan des deux premières années d'application de l'article 116 de la loi NRE, le deuxième sur les lignes directrices du GRI. Le troisième avait lieu le 11 octobre 2005 dans les locaux de l'Université Paris Dauphine et avait pour titre "Les accords-cadres internationaux: un modèle pour la négociation collective internationale?"

Le mécénat de compétences

"Entreprises, salariés et associations pour un partenariat de compétences", c'est assez symboliquement au siège du Medef que ce colloque organisé par deux associations d'entreprises mécènes, Admical et IMS-Entreprendre pour la Cité, sous l'égide du Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative, faisait se rencontrer le 13 septembre deux mondes qui s'ignorent de moins en moins.

EDF et la RSE: un accord-cadre et une plainte

EDF est-il sociétalement responsable? L’accord-cadre sur la RSE signé avec les organisations syndicales pourrait le faire penser. Mais sera-t-il traduit dans les faits? Et surtout, s’agit-il de prendre en compte l’intérêt des seules parties prenantes internes ou d’élargir l’attention aux parties prenantes externes, même éloignées?

Le Forum citoyen pour la RSE

Le Forum citoyen pour la RSE s’est présenté au public le 23 novembre 2004 à la mairie du XIIe arrondissement de Paris. Jean-Pierre Guis, maire-adjoint du 12è Arrondissement, Vice-Président d’Anticor, l’association des élus républicains contre la corruption, insistait au préalable sur l’importance de la lutte contre la corruption, en France et ailleurs. Le débat, introduit par Eric Loiselet et animé par Guillaume Duval, rédacteur en chef adjoint du magazine Alternatives Economiques, réunissait des représentants d’associations de solidarité et des organisations syndicales.

Édito: Syndicats et ONG

Marie-Noëlle AubergerLes organisations syndicales ont pour objet l’étude et la défense des intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels, de leurs membres. Il en est de même de nombreuses associations. Les organisations non gouvernementales qui se réclament de la défense des droits de l’homme, de la sauvegarde de la nature ou de la solidarité internationale ont un but extérieur. Les syndicats n’ont pas toujours la même attitude concernant l’intérêt général, ils peuvent se limiter à la feuille de paye de leurs mandants ou porter un projet de société. Les ONG parlent et agissent au nom de ceux qui n’ont pas la parole ni les moyens d’agir, ce qui peut les conduire à imposer leur propre conception du bonheur des autres. Il peut y avoir des contradictions entre l’action des unes et des autres mais aussi à l’intérieur de chaque catégorie.

L'université d'automne du CFIE

La rencontre organisée le 20 septembre 2004 à Paris par le Centre Français d'Information sur les Entreprises sur "le rôle des parties prenantes dans la promotion de la RSE" a rassemblé beaucoup d'acteurs du secteur et a donné lieu à de multiples échanges. On trouvera ci-dessous l'essentiel de la table ronde et la présentation du groupe CFIE.

Syndicate content