Alerte, centrales nucléaires et lois

 Quand les militants de Greenpeace pénétrent dans une centrale nucléaire pour dénoncer les conditions de sécurité, sont-ils des lanceurs d'alerte? 


Pas au sens de la loi Sapin 2, hélas, selon Marie-Christine Blandin, ex-sénatrice, qui déplore aussi que cette loi ait empêché les personnes morales d'être reconnues comme telles. 

Ce sont de simples délinquants, pour Claude de Ganay, député du Loiret, auteur de la proposition de loi visant à renforcer les conditions d’accès aux installations nucléaires, votée en 2015. 

A écouter, leur débat sous l'égide de Marie-Jo Sader d'Actu-environnement : 
https://www.actu-environnement.com/ae/news/video-lanceur-alerte-greenpeace-nucleaire-cattenom-31013.php4#video&xtor=EREC-107

La loi "Ganay" dite aussi "anti Greenpeace" : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030664022&categorieLien=id

Et son application en février 2018 : https://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/ca-ne-merite-pas-de-la-prison-ferme-des-militants-greenpeace-condamnes-au-terme-d-un-proces-electrique-pour-etre-entres-dans-une-centrale_2632840.html