Zhejiang Dongliang New Material, rapport RSE

Le rapport de Zhejiang Dongliang New Material Co., Ltd , entreprise de haute technologie, principalement engagée dans l'aluminium et le traitement des métaux non ferreux, développe plusieurs points :

Application stricte des lois et règlements. La société indique se conformer strictement à la législation du travail, au droit des contrats de travail, veiller à protéger les droits et intérêts légitimes des travailleurs. La société a l’ambition de « normaliser et améliorer le système des salaires, le mécanisme d'incitation, les salaires, la sécurité sociale et le système de protection sociale ». Le principe d'une répartition selon le principe « à travail égal, salaire égal » et l’engagement de payer pour un travail égal, « sans déduction des salaires pour les ouvriers sans raison, sans arrangements contractuels ou déguisés pour essayer de réduire le paiement des salaires et de la protection sociale du travailleur » sont affirmés. « Renforcer la cohésion, la construction de relations de travail harmonieuses et  gagnant-gagnant » est l’objectif affiché.

Prévenir la corruption et construire une gouvernance propre et honnête. Pour prévenir efficacement la corruption, lutter contre les pratiques commerciales déloyales, la société « protège les activités commerciales de la corruption, renforce la construction d'un gouvernement [d’entreprise] propre et honnête, réalise l'éducation "mise en garde" - c’est-à-dire mettre en place des actions préventives contre la corruption - et l'éducation juridique, la discipline et l'éducation ». Quotidiennement, la politique est « d'établir la justice au sein de l'entreprise, pour lutter résolument contre le mal et renforcer la ligne de défense idéologique et morale du personnel ».

Améliorer la communication du personnel et l'échange. « Ouvrir la communication et la coopération », « encourager  l’harmonie et les bonnes relations interpersonnelles » sont des axes de la communication. Le salarié, en cas de problème « peut obtenir une solution raisonnable par le biais de divers canaux de communication ». Le Parti et les syndicats  représentent et défendent les droits et intérêts des travailleurs. La sensibilisation accrue des travailleurs à la gestion démocratique permet de promouvoir un développement harmonieux et sain. « L’Organisation syndicale adhère à la ligne principale orientée vers l'employé et le développement de relations de travail harmonieuses ».

Améliorer la sécurité de l'entreprise en douceur. La société a porté une attention particulière à la sécurité dans la production et la « suprématie de la sécurité des personnes est essentielle » comme le concept de gestion de sécurité. Régulièrement chaque année une enquête complète de la société est menée afin, d’améliorer la sensibilisation à la sécurité et la capacité à se protéger. Les diagnostics de sécurité approfondis sont mis en place « pour détecter les dangers, s'assurer que les risques et l'insécurité sont abordés en temps opportun pour efficacement prévenir et éviter les risques causés par l'accident et améliorer la capacité du personnel à gérer les incidents de sécurité ».

La contribution à la communauté. L’accent est mis sur les engagements sociétaux et la promotion locale du développement, sur « la communication harmonieuse avec le milieu externe, sur la participation active au développement culturel de la communauté, au soulagement de la pauvreté et aux activités de protection sociale » pour « promouvoir le développement de l'entreprise afin de construire une société harmonieuse ». L’entreprise encourage tout le personnel à contribuer à la Communauté en faisant des dons et en participant à diverses formes de bénévolat et elle facilite les activités « pour soutenir des causes de charité ».

 Engagements pour 2014. Le rapport souligne certaines lacunes et prend des engagements : protéger davantage les droits légitimes et les intérêts des actionnaires, des créanciers, des salariés, développer des relations sincères avec les fournisseurs et les clients, promouvoir le travail de protection de l'environnement, soutenir la construction du bien-être public et améliorer progressivement le système de gestion de la responsabilité sociale « afin de réaliser l'unification harmonieuse des contributions sociales et économiques ».