La banque et les lanceurs d'alerte

 Comment trois cadres embauchés dans la filiale française d'UBS, la grande banque suisse, "la plus belle banque mondiale de gestion de patrimoine", ont découvert qu'ils participaient involontairement à des pratiques illicites (fraude fiscale en particulier), comment ils ont eu de graves ennuis avec leur employeur quand ils ont parlé (ce qui n'est pas surprenant), comment l'Administration française a fait preuve d'un zèle contrarié pour s'intéresser à ces délits (tout le monde n'était pas pressé de voir des vedettes de l'industrie, du sport, du show-biz, du jounalisme et de la politique prises la main dans le sac)... Les lanceurs d'alerte ont été espionnés et pas seulement par leur employeur, semble-t-il...

L'enquête d'Antoine Peillon, journaliste à La Croix et auteur du livre "Ces 600 milliards qui manquent à la France" (Seuil, 2012)  sert de base à ce documentaire de 2013. 

L'honneur perdu d'une banque, premier épisode de la série "la grande évasion fiscale" sera diffusé le samedi 26 avril 2014 à 22 heures sur Public Sénat. 

On peut regretter l'horaire tardif de diffusion, cependant il faut dire que ce doc a déjà été diffusé en novembre 2013 sur F5 à 20h30. 

Le deuxième épisode à 23 h le même jour; le troisième, qui met en cause le monde politique, le samedi 3 mai à 22 h. 

A voir...

(Ajoutons qu'on peut le trouver sur You Tube, dans des conditions de respect du droit d'auteur que nous ignorons)

 

CP - La grande évasion fiscale2.jpg