Ce que disent – ou pas - les opposants à ISO 26000

 Nous sommes allés sur les sites des cinq instituts nationaux de normalisation qui ont voté contre les Lignes directrices ISO 26 000.

 

 

Cuba : Le site de l’Oficina Nacional des Normalizacion affichait le 27 novembre: « Sitio en construcción, temporalmente fuera de servicio » Etats-Unis : le site de l’American Nacional Standards Institute ne parle guère d’ISO 26 000 mais propose d’acheter le « Consumer Issues and Social Responsibility Package » qui comprend ISO 26 000 / ISO 10 001 / ISO 10 002 / ISO 10 003 / ISO/TS 10 004, pour USD 475.
Inde : Le Bureau of Indian Standards ignore totalement ISO 26 000. Iran : L’Institute of Standards and Industrial Research of Iran n’affiche rien sur sa page de garde, on trouve dans les profondeurs du site la version des lignes directrices du 12 décembre 2008. Luxembourg : L’Institut luxembourgeois de la normalisation, de l'accréditation, de la sécurité et qualité des produits et services avise le lecteur de la publication de la norme ISO 26 000:2010 sur la responsabilité sociétale. « L’Organisation internationale de normalisation (ISO) vient de publier une des normes internationales les plus attendues au cours de ces dernières années : ISO 26 000:2010 Lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale, dont l’élaboration par l’ISO/TMB, Groupe de travail sur la Responsabilité sociétale, a débuté en 2005. » et renvoie à une page spéciale. Mais le lecteur est bien prévenu : « Cette norme, d’application volontaire, n’est ni destinée, ni appropriée à des fins de certification, comme le sont les normes ISO 9 001:2008 (management de la qualité) et ISO 14 001:2004 (management environnemental). De fait, toute offre de certification, ou prétention de certification selon l'ISO 26 000 serait, à ce titre, une mauvaise représentation de l'intention et de l'objectif de cette norme internationale. » ∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞