Promouvoir l'atomisation du travail?

 Etats généraux des nouvelles régulations numériques

Dans le compte-rendu du conseil des ministres du 25 juillet (eh oui, cela date un peu mais nous n'allons pas toutes les semaines sur le site du gouvernement et c'est aujourd'hui qu'une fidèle correspondante nous l'a signalé) on trouve une communication sur les "Etats généraux des nouvelles régulations numériques".

"""Les travaux associeront parlementaires, représentants d’administrations et de régulateurs, ainsi que le Conseil national du numérique, chargé d’organiser la concertation avec les parties prenantes.(...) Ils s'inscrivent dans l’objectif de promouvoir un numérique libre, ouvert, interopérable et innovant, au service du progrès humain et de l’émancipation des femmes et des hommes par l’éducation, le travail et le plein exercice de leurs libertés fondamentales."""

Quatre axes sont prévus: économique, social, sociétal et "modalités et méthodes de régulation". 

Un paragraphe est quelque peu surprenant, celui de l'axe "social". Le voici:

  • """social : comment promouvoir le développement de l’économie collaborative et l’atomisation du travail bénéficiant à des donneurs d’ordre organisés en plateformes numériques tout en assurant une juste protection sociale des travailleurs ? Quel modèle social adapté, pérenne, protecteur des individus et neutre quant au statut de ces derniers mettre en place, qu’il s’agisse du travail à faible comme à forte valeur ajoutée ?"""

On comprend à la lecture que le gouvernement français cherche à promouvoir l'atomisation du travail au bénéfice des donneurs d'ordre. 

Si c'est cela la volonté gouvernementale, c'est inquiétant sur le fond; si c'est une mauvaise rédaction, c'est inquiétant aussi, dans un autre registre! 

__________________________________

https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2018-07-25/les-etats-g... )">Source: https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2018-07-25/les-etats-g... )">https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2018-07-25/les-etats-generaux-des-nouvelles-regulations-numeriques 

=========================================================