La permaentreprise de Nadia Marty

Nadia Marty est coach pour TPE au Pays Basque et a écrit il y a trois ans un article intitulé Permaentreprise, mis à jour en juin 2020, dans son blog coachingnouvellegeneration. Elle était partie du concept de permaculture, où l’association de la vigne, des tomates et du basilic est bénéfique aux trois plantes.

« Et si nous changions notre regard sur l’entreprenariat ? Créer une entreprise requiert à la fois des savoir-faire et des savoir-être. Chaque entreprise est différente et a des valeurs différentes. Cependant, il y a des clés à comprendre pour l’aider à prospérer. Une entreprise, c’est comme un jardin et dans mes valeurs, je préfère vous parler de Permaentreprise que d’entreprise. »

La coach développe une comparaison jardinière : la biodiversité est l’entourage du créateur d’entreprise, il faut bien choisir les personnes avec lesquelles on va travailler, entourage qui pourra pallier ses propres faiblesses ; le sol est le créateur d’entreprise, il faut bien se connaître soi-même et bien se nourrir (repos, activités sportives, loisirs, méditations, massages, loisirs, famille) ; la ressource principale est l’eau pour la culture, l’argent pour l’entreprise, la biodiversité, c’est-à-dire l’entourage, permettra d’utiliser moins de ressources « dans une vision d’économie durable, il s’agit non pas de dépenser moins, mais de dépenser à bon escient. (…) Et parfois, nous avons besoin d’élargir réellement nos horizons, car qui aurait cru que l’association de la vigne, des tomates et du basilic soit autant bénéfiques aux trois ? »

∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞∞