Missive

warning: Creating default object from empty value in /home/gestiona/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

Entretien avec Bertrand Fournier, Forum pour l’investissement responsable

Ancien cadre dirigeant dans le secteur financier, aujourd’hui consultant, Bertrand Fournier est président du Forum pour l’investissement responsable (FIR) et son représentant à la Plateforme. Le FIR, qui a pour objet social la promotion de l'investissement socialement responsable (ISR), réunit l'essentiel des acteurs de la filière, qu’il s’agisse des investisseurs institutionnels, des sociétés de gestion, des agences de notation extra-financière, des conseils, et des personnalités qualifiées.

Entretien avec Antonio Manganella, CCFD-Terre-solidaire

Antonio Manganella est Chargé de Plaidoyer Responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSEE) à l’ONG CCFD-Terre Solidaire (Comité Catholique contre la faim et pour le développement). Il a été très tôt impliqué dans la genèse de la Plateforme.

Entretien avec Philippe Noguès, Assemblée nationale

Dans une vie antérieure, Philippe Noguès était cadre dans une grande entreprise et fut délégué syndical CFDT pendant six ans. Il a adhéré au Parti socialiste en 2006 et a été élu député du Morbihan en 2012. Président du groupe d'études sur la Responsabilité sociale des entreprises à l’Assemblée nationale, il représente celle-ci à la Plateforme nationale d’actions globales pour la RSE. Nous lui avons donc demandé comment il voyait le rôle de cette plateforme.

Entretien avec Alexandre Grillat CFE-CGC

Adhérent depuis 2000 et secrétaire national de la CFE-CGC depuis mai 2013, en charge des questions de Développement Durable, d’Energies, de Logement et de RSE, Alexandre Grillat exerce d’autre part un mandat d’administrateur salarié parrainé par cette organisation syndicale au sein d’une grande entreprise. Il représente la CFE-CGC à la Plateforme nationale pour la RSE.

Suite - toujours lacunaire - des travaux de la Plateforme

La Plateforme pour la RSE fonctionne, désormais elle comprend 48 organisations réparties en cinq pôles : économique (15 membres), Public (12 membres), Société civile (11 membres), syndical (6 membres), académique (4 membres). La composition des cinq pôles est, il ne pouvait guère en être autrement, marquée par certaines étrangetés (oublis, maladresses, erreurs, arbitraire ?).

Responsabilité : des nouvelles de la Plateforme (et quelques mots sur le Pacte)

Responsabilité est un mot que l'on entend beaucoup en ce moment et on trouvera dans ces notes quelque matière à reflexion, peut-être, à propos de La Plateforme pour la responsabilité sociétale et du Pacte de responsabilité. 

Les « bonnes pratiques » de la confection cambodgienne

Les « bonnes pratiques » de la confection cambodgienne

 (Editorial de La Missive n°56)

 Le Cambodge a été longtemps cité en exemple de bonnes pratiques, avec le projet « Better Factories Cambodia » qui, sous l’égide de l’Organisation Internationale du Travail, conjuguait ouverture du marché américain et traitement correct des travailleurs.

La confection-dépendance de l’économie cambodgienne

La confection-dépendance de l’économie cambodgienne

          Le secteur de la confection est un des plus importants de l’économie cambodgienne, avec l’agriculture et le tourisme. Actuellement, le pays compte quelque 500 usines de confection, employant environ six cent cinquante mille travailleurs, à 90% des travailleuses, parfois très jeunes. La croissance des salaires ouvriers qui accompagne la montée en gamme de l’industrie chinoise a poussé un certain nombre d’entreprises, japonaises et autres, à délocaliser cette activité vers le Cambodge. Récemment, la chaussure et le vêtement représentaient ensemble environ 80% des exportations de biens et les intrants nécessaires à cette industrie 40% des importations. Les ouvrières envoyant la moitié de leur salaire à la famille, on estime que 20% de la population en dépendent.

Cambodge : éléments de contexte

Cambodge : éléments de contexte
 
Héritier de l’empire khmer mais réduit géographiquement, vassal du Siam puis protectorat français de 1863 à 1953, le Cambodge a été marqué pendant plus de soixante ans par la personnalité de Norodom Sihanouk, roi, chef d’état, premier ministre, homme politique au sens fort. Le portrait de celui-ci orne toujours les billets de la monnaie cambodgienne, le riel, mais l’économie fonctionne en dollars.

Entretien avec Pierre-Yves Chanu, membre (CGT) du Bureau de la Plateforme

Conseiller confédéral de la CGT, Pierre-Yves Chanu représente cette centrale syndicale dans diverses instances, notamment l’ORSE et le CIES - Comité Intersyndical de l'Épargne Salariale -, il est aussi vice-président de l'ACOSS - Agence centrale des organismes de sécurité sociale.

Syndicate content