RSE

warning: Creating default object from empty value in /home/gestiona/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

La communication RSE des entreprises chinoises

Yu Fei AN, docteur en sciences de gestion, professeur agrégé à la School of Management de la Shaanxi University of Technology (Chine) et Jean-Marie PERETTI, professeur à l’ESSEC Business School et à l’IAE de Corse, ont analysé les rapports RSE 2013 de quatre grandes entreprises chinoises et nous en livrent ici la substantifique moelle.

Déclaration commune d’entreprises en Chine

 On trouvera ci-dessous le texte de la déclaratioon commune adoptée à Pékin en mai 2014 et dont les premiers signataires sont Sciences Po Chine, Lan Bao Yang Investment Management, GDFSUEZ Chine et Orange Chine. 

Pour une responsabilité sociale au service de la performance

Quelques nouvelles de la RSE en Chine

L’Observatoire social international, avec Sciences-Po Chine, l’Institut international d’audit social et Lan Bao Yang Investment Management, a monté une plateforme RSE en Chine avec les filiales locales de GDF Suez et d’Orange. Marc Deluzet, le délégué général de l’OSI, trace à grand traits le contexte. 
 
Les nouveaux dirigeants chinois arrivés au pouvoir à la fin 2012 héritent d’une situation complexe et semblent décidés à infléchir le modèle de développement du pays.

Rêve de Chine et responsabilité sociale

La RSE telle qu’elle est vue aujourd’hui en Chine a deux origines. La première est locale, mélange du vieux fond confucianiste et des restes du paternalisme d’Etat envers les ouvriers à statut, elle réapparait après des années de capitalisme sauvage excessif et irresponsable. La deuxième est une greffe occidentale, plutôt européenne, théorisée dans l’attention aux parties prenantes. Les deux se conjuguent dans une conception utilitariste de la RSE, qui est vue à la fois comme la manière de réduire les risques, notamment réputationnels, le moyen d’obtenir un permis social d’opérer, et celui d’optimiser la performance globale dans une vision à plus long terme.

Les liens entre RSE et dialogue social

 Quand Réalités du dialogue social (RDS) invite Lydia Brovelli, co-auteur en 2013 du rapport Responsabilité et performance des organisations, sur le thème de la responsabilité sociale des entreprises, celle-ci précise bien que pour les auteurs du dit rapport, le terme « social » englobe le social stricto sensu, le sociétal et l’environnemental. Pour la part, RDS s’intéresse au dialogue social dans l’entreprise plus qu’au dialogue sociétal avec les parties prenantes externes.

La RSE, une obligation non transférable

"" Pour nous, la Responsabilité sociale et sociétale des entreprises n’est pas qu’un sigle. Cela doit devenir une obligation pour toutes les entreprises, une obligation ni transférable à la sous-traitance, ni entravée par les frontières."" (Laurent Berger, le 5 juin 2014, au congrès de la CFDT qui vient de le réélire secrétaire général)

Les 42 thématiques du décret de l'article 225

 Décret n° 2012-557 du 24 avril 2012 relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière sociale et environnementale

Entreprise adaptée et Responsabilité sociétale

 Nous avons reçu des nouvelles d'une entreprise adaptée, Gestform, qui se réfère à la RSE sous tous ses aspects et pas seulement sous celui de l'aide aux travailleurs handicapés. 

Rana Plaza: impayés...

Bangladesh : les victimes du Rana Plaza ne peuvent plus attendre.

Rencontre débat à Paris sur la RSE

Encore une rencontre sur la RSE. Cette fois, elle est organisée par la Fondation de l'écologie politique (www.fondationecolo.org) et elle déploie le sigle en "Responsabilité sociale et environnementale". Pour notre part, nous considérons que le foisonnement d'initiatives, de débats et d'ouvrages sur ces thèmes est très intéressant, et devrait être plus mis en exergue par les médias : il n'y a pas que de la morosité en France aujourd'hui. 

Syndicate content