épargne salariale

warning: Creating default object from empty value in /home/gestiona/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

Institutions paritaires et responsabilité sociétale: le club d'échange sur le développement durable

Pendant deux ans, un club d’échanges entre institutions paritaires de protection sociale s’est réuni au sein de l’ORSE. Cependant, ce groupe n’a pas abordé les questions de gouvernance, car une réflexion était en cours sur ce sujet dans les fédérations et entre partenaires sociaux, qui a donné lieu au rapport Laigre Laiglois. Ce club a produit un document, qualifié de "point de départ" qui fut présenté le 21 septembre à la presse et aux acteurs intéressés.

Edito: Le bruit sur la Toile

Marie-Noëlle AubergerPas d'éditorial pensé cette fois-ci, simplement quelques matières à réflexion après une série de requêtes sur un célèbre moteur de recherche.

 

Si on tape "développement durable" on a accès à environ 2 200 000 pages. "Développement durable" et "changement climatique" sont le plus souvent associés puisque 1 850 000 pages contiennent les deux termes ("changement climatique" seul atteint 1 940 000 pages).

Les administrateurs salariés CFDT, la gouvernance et l'intérêt social

Les administrateurs siégeant au conseil d'administration de l'entreprise peuvent être des représentants des actionnaires importants, être "indépendants", au sens où ils n'ont pas de lien direct avec l'entreprise, ou bien des être des représentants des salariés. Dans cette dernière catégorie, il convient de distinguer deux cas: les représentants des salariés actionnaires, auxquels la loi française de décembre 2006 donne ipso facto le droit à un administrateur dès lors que le pourcentage du capital détenu par les fonds de placement des salariés atteint cinq pour cent, et les représentant des salariés ordinaires.

Participation et démocratie dans l'entreprise

Dans son discours sur la participation prononcé le 23 mars au Conseil économique et social, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin affirme que "la Participation est d'abord un état d'esprit, celui de la France, gage du développement durable de ses entreprises" car "si l'entreprise ne peut se développer sans satisfaire ses clients ni mériter la confiance de ses actionnaires, elle ne peut pas espérer non plus durer sans l'adhésion de ses salariés" qui "doivent être reconnus en tant qu'acteurs bénéficiaires à part entière de la création de richesses".

L'université d'automne du CFIE

La rencontre organisée le 20 septembre 2004 à Paris par le Centre Français d'Information sur les Entreprises sur "le rôle des parties prenantes dans la promotion de la RSE" a rassemblé beaucoup d'acteurs du secteur et a donné lieu à de multiples échanges. On trouvera ci-dessous l'essentiel de la table ronde et la présentation du groupe CFIE.

Syndicate content