SCOP

warning: Creating default object from empty value in /home/gestiona/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

SCOP et SCIC vont plutôt bien

 Fon 2006, le mouvement coopératif (SCOP et SCIC) comprenait près de trois mille sociétés employant plus de cinquante mille salariés.

Evidement, on est loin des chiffres des PME ou de l'artisanat mais ce n'est pas négligeable. 

Financement de masse et société coopérative

Le Mouvement Scop a développé des outils financiers exclusivement réservés aux Scop et aux Scic. Il dispose ainsi de solutions permettant de mener à bien des projets de création ou de développement des Sociétés coopératives et participatives. Pour compléter ces solutions de financement, la CG Scop lance une plateforme de référencement des projets coopératifs à financement participatif :

 

www.jefinanceunprojetcooperatif.fr

 

SCOP d'amorçage

Tranmettre son entreprise lorsqu'on se retire, c'est ce que souhaitent beaucoup de dirigeants de PME; la transmettre à ses salariés, pourquoi pas? Si les capacités sont présentes, cela peut être la solution pour assurer la pérenité de l'entreprise. 

Mais les salariés en question n'ont pas toujours les capacités financières, même lorsque (ce qui est souvent indispensable) les cadres de l'entreprise sont partie prenante de l'aventure. 

Un investisseur extérieur voudra avoir son mot à dire, si ce n'est l'intégralité du pouvoir, ce qui n'est pas le but recherché. 

Alors, comment faire? La SCOP d'amorçage peut être une solution. 

Les 50 ans de Chèque Déjeuner

\stage_presse_chm\Bureau\couv CD.jpg

La célébration des cinquante ans du plus grand groupe coopératif français, Chèque Déjeuner, comporte la parution d'un ouvrage aux Editions du Cherche-Midi, intitulé "Un billet pour l'utopie". Rédigé par Philippe Merlant et Anne-Corinne Zimmer, ce livre raconte la naissance d'une coopérative de consommateurs qui se transforma en SCOP et devint, par créations de filiales françaises et acquisitions internationales, un des acteurs majeurs des services prépayés. 

Le tribunal de commerce préfère la multinationale à la scop

 Le tribunal de commerce d'Annecy a préféré une société de droit suisse cotée à New-York à une SCOP pour reprendre une société de haute technologie. Le parquet fait appel. Le ministre délégué à l'économie sociale et solidaire s'émeut. 

Syndicate content