CESE européen

warning: Creating default object from empty value in /home/gestiona/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

Dialogue entre Comités économiques et sociaux

 

par Béatrice Ouin, membre du Comité économique et social européen

 Du 22 au 24 juillet s’est tenu à Shanghai un séminaire conjoint entre les Comités économiques et sociaux européen et chinois sur le commerce et le développement.

L’avis Olsson: Pour un nouveau programme européen d’action sociale

EuropeLe programme européen d’action sociale de 1989, initié par le président de la Commission, qui était Jacques Delors, s’inscrivait dans le modèle social européen et démontrait la réalité de la dimension sociale du marché intérieur unique. Ce Programme, de trois ans, était le support central des initiatives de la Commission dans la sphère sociale et comportait quarante-cinq mesures, législatives ou non, visant à atteindre l’objectif du traité "améliorer les conditions de vie et de travail". Son application a conduit à l’acquis social européen.

Vingt ans après, les nouveaux défis économiques et sociaux issus de la mondialisation, du changement climatique et de l’évolution démographique, "aggravés par le ralentissement de la croissance économique, l’instabilité financière et la menace de crise alimentaire" n’ont pas trouvé de réponse communautaire concertée.

 

Vingt ans après

EuropeLe Comité économique et social européen et l’association Notre Europe organisaient le 30 novembre 2009 à Bruxelles, dans l’immeuble Jacques Delors siège du Comité, une conférence à propos des vingt ans de la Charte sociale. Cette rencontre était coprésidée par celui qui fut président de la Commission des Communautés européennes de 1985 à 1994 et fondateur de Notre Europe et par le président du CESE.

La société civile européenne et le bien-être social

Mario Sepi, président du Comité Economique et Social Européen, issu du syndicalisme italien, était présent à Paris fin juin, introduisant le 23 un colloque de Confrontations Europe sur le "paquet climat" et participant le 24 à un déjeuner organisé par Europe et Société. Il a insisté sur la nécessité d’un plan de relance européen, alors que les Etats membres travaillent chacun pour soi. L’Europe, rappelle t-il, a d’abord œuvré pour la stabilité et la paix. Puis elle a été un moteur de démocratie, à une époque où de nombreux peuples d’Europe connaissaient des dictatures, de droite ou de gauche. Mario Sepi déplore au passage qu’il n’y ait pas de partis européens avec des sections nationales mais seulement des partis nationaux.

Avis CESE Pichenot 2006

CESE

Comité économique et social européen

 

SOC/244

"La responsabilité sociale des entreprises"

Bruxelles, le 14 décembre 2006

 

 

AVIS

Avis CESE Pichenot 2005

CESE 

Comité économique et social européen
SOC/192


"Instruments de mesure et d'information sur la RSE dans une économie globalisée"

Bruxelles, le 8 juin 2005

 

AVIS 

du Comité économique et social européen
sur
"Instruments de mesure et d'information sur la Responsabilité sociale des Entreprises
dans une économie globalisée
"

________________

 

Le 15 septembre 2004, le Comité économique et social européen a décidé, conformément à l'article 29 paragraphe 2 de son règlement intérieur, d'adopter un avis sur

Instruments de mesure et d'information sur la RSE dans une économie globalisée

135 pour, 2 contre, 18 abstentions: c'est avec des voix des trois groupes - employeurs, salariés, activités diverses - que le Comité économique et social européen a adopté le 8 juin l'avis 692-2005. Et pourtant le sujet - "Instruments de mesure et d'information sur la RSE dans une économie globalisée", apparaissait conflictuel lorsque Evelyne Pichenot, conseillère du groupe 3, le proposa au Conseil fin 2004. Le précédent avis du CESE sur la RSE avait porté sur le Livre Vert, à la demande de la Commission. Son processus d'adoption, alors marqué par un antagoniste certain entre les trois groupes, avait abouti dans la douleur en mars 2002. Depuis le sujet de la RSE restait maudit pour le Comité.

Syndicate content