tourisme

warning: Creating default object from empty value in /home/gestiona/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

Dialogue social sectoriel européen dans l'agriculture, l'alimentation et le tourisme

 Dans le cycle de conférences sur le dialogue social européen organisé par Europe et société et Réalités du dialogue social, plus précisément dans la partie de ce cycle consacrée au dialogue social européen au niveau sectoriel, nous avons notamment entendu Raphaël Nedzynski, membre du comité exécutif de l’EFFAT (European Federation of Food, Agriculture and Tourism Trade Unions) et responsable Europe et International de la FGTA-FO (Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des activités annexes Force Ouvrière).

Tourisme de masse, tourisme social, tourisme responsable

Le tourisme, aujourd'hui une des très grandes branches économiques mondiales, est parfois farouchement décrié: transports polluants, destruction des écosystèmes naturels, bétonnage du littoral et de la montage et dénaturation du patrimoine culturel local sont portés à son passif. Ses défenseurs font état du grand nombre d'emplois créés, de l'amélioration de l'habitat, de la prospérité économique apportée, de l'ouverture à la modernité…

Edito: une société de consommation responsable?

Con-sot-mateur: les murs d'un certain mois de mai définissaient le consommateur comme doublement bête et voyeur. Une génération plus tard, le vocabulaire a évolué, le thème de la consommation responsable prolonge le refus du "consomme et tais-toi". Les campagnes comme De l'éthique sur l'étiquette et le développement du commerce équitable cherchent à faire du consommateur un acteur du développement durable, comme la RSE le fait du producteur, l'ISR de l'épargnant et l'Agenda 21 du citoyen.

Chypre: ethnialisme et bétonnage

La république de Chypre est l'un des dix "nouveaux entrants" dans l'Union européenne mais bien qu'elle parle théoriquement au nom de toute l'île, dans les faits elle n'en contrôle que la partie sud, la zone nord autoproclamée "république turque de Chypre nord" n'étant reconnue que par Ankara. Dressées l'une contre l'autre par le colonisateur anglais puis par les extrémistes des deux nations, les deux communautés se sont livrées à un mutuel nettoyage ethnique dont les points forts furent 1963 et 1974. Le "plan Annan" aurait du permettre à l'île d'entrer dans l'Union, réunifiée.

Syndicate content