management

warning: Creating default object from empty value in /home/gestiona/www/modules/taxonomy/taxonomy.pages.inc on line 34.

Quelques notes de management

 Quelques notes de management

Des sons, des nombres, des traces… Les notes expriment des sons, créent de la musique et, partant, des émotions. Les notes sont des nombres qui synthétisent une évaluation, d’un travail scolaire par l’enseignant dans l’Éducation nationale, d’un produit ou d’une entreprise par une agence de notation dans le monde de la finance et celui de la RSE. Les notes, c’est aussi ce qu’on écrit pour garder trace en écoutant un professeur, un orateur, un conférencier.
Une note d’une page, c’est ce que demande un ministre ou un directeur général à ses collaborateurs, quelle que soit la complexité de la question traitée ; une note blanche, c’est un rapport non signé, chère aux renseignements généraux d’antan.
Ci-dessous quelques notes – dans l’acception qu’on voudra - sur le management, une note qui dépasse la longueur d’une page et n’est pas anonyme.

Management et dialogue social

Trois ouvrages parus dans les derniers mois de 2015 nous paraissent intéressants à commenter. Bien qu’apparemment différents sur le thème - l’innovation dans les entreprises, l’éthique du manager, le dialogue social et ses acteurs -  et les publics auxquels ils sont destinés - Robert Robeveille s’adresse aux dirigeants, Jean-Paul Bouchet et alii aux managers de proximité, Jean-Paul Guillot au grand public –  ils sont rédigés par des personnes qui ont eu des fonctions directoriales et sont aujourd’hui dans une position plus réflexive – à l’université, dans une organisation syndicale ou une association -

Question(s) de management et de responsabilité

 Le revue Question(s) de management n°9, intitulé "Questions de responsabilité" s'intéresse comme son nom l'indique à la responsabilité sociétale des entreprises. 

A côté d'articles académiques et de recensions de thèses, on peut y trouver, sous le titre général de regards croisés, les contributions d'une cinquantaine d'auteurs qui ont répondu en quelques lignes à la question suivante: "Un engagement fort en RSE (Responsabilité Sociétale, sociétale et environnementale) peut-il contribuer à la performance globale de l’entreprise ?

 

Le management du déménagement

 Deux colloques récents portaient sur des sujets relativement proches, celui de l’Observatoire des cadres s’intitulait Dis-moi quel est ton bureau, je te dirai quel est ton management et celui de Tedis –Territoire et dialogue social portait sur Logement, emploi et mobilité. Dans l’un et l’autre, il fut, entre autres, question de l’épineux problème de la distance entre logement et lieu de travail, exacerbé en cas de déménagement de l’entreprise. 

Management et santé au travail

 La santé au travail, à part entière dans l'enseignement du management, pour l'IAE de Grenoble. 

S’inspirer de l’exemple allemand ?

A propos de la loi issue de l’Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013, on peut se demander quel poids un unique administrateur salarié pourra avoir dans un conseil. Le rapport Gallois préconisait 30% ou quatre administrateurs salariés, cela avait du sens, car ils atteignaient alors une masse critique. Les six représentants du Travail au Conseil d’Allianz peuvent se répartir dans les différents comités et y exercer leur pouvoir d’influence. Dans la loi française en cours d’élaboration, on en est rendu à un (deux s’il y a plus de douze administrateurs, ce qui est rare).

Conseil de surveillance et codétermination

La France est le seul pays, avec la Corée du Sud, où cohabitent les deux formes juridiques de la société anonyme, celle avec conseil d’administration et celle avec directoire et conseil de surveillance. En Allemagne, les choses sont plus claires, le directoire est l’exécutif, le conseil de surveillance est le contrôleur. Et c’est au sein de cet organe de contrôle que siègent des représentants du Travail dans le cadre de la codétermination.  

Gouvernance et management

Qu’est ce que la gouvernance ? Nos lecteurs en ont bien une idée mais il n’est pas vain de demander à un spécialiste sa propre définition. Et quels sont ses rapports avec le management, la gestion au jour le jour, lequel est le rôle imparti aux cadres ?

Management responsable

 

par Michel Dessaigne, responsable d’IRESCA, cheville ouvrière européenne de l’atelier

IRESCA a participé au Forum Chine Europe, organisé à WuHan, la capitale du Hunei, pour une première partie de travail en atelier portant sur le management responsable, et à Hong Kong pour la plénière.

Mais qu’est ce qu’IRESCA ?

Edito: Des histoires qui ne se ressemblent pas

          Des entreprises de transport de voyageurs, aux actionnaires privés ou publics ; une usine francilienne qui passe sous contrôle d’un industriel européen, puis est vendue à un fonds vautour étatsunien qui l’agrége à un groupe international et enfin se retrouve propriété d’un industriel chinois ; une société fondée par un duo improbable d’amis aux cultures différentes et innovante tant dans la technique que dans le management ; trois histoires d’entreprises ouest-européennes dans la mondialisation, à partir desquelles on pourra tirer diverses constatations et se poser quelques questions.

Syndicate content