La RSE pour les "petits"

Adapter la RSE aux TPI, PME et ETI alors qu’elle reste, sauf heureuse exception, cantonnée aux grands groupes, est un objectif de la Plateforme RSE. Et pour cela, la Plateforme se lance dans une expérimentation qui s’adresse aux fédérations professionnelles.

Expérimenter, cela signifie ne pas imposer un prêt-à-porter plus ou moins bien adapté ; passer par le volontariat, c’est commencer par les branches et les entrepreneurs les plus motivés ; impliquer les fédérations professionnelles, cela veut dire travailler sur les espaces significatifs (mon boulanger peut avoir de bonnes idées et tender de les mettre en pratique, la fédération de la boulangerie sera plus à même de mutualiser ces dites initiatives).

 

Comme l’explique la Plateforme, il s’agit de :

« « - inciter ces fédérations à élaborer des référentiels RSE sectoriels adaptés aux spécificités de leurs adhérents, leur permettant d’attester la qualité de leur gestion dans les domaines environnementaux, sociaux et de gouvernance et de faire reconnaître leurs démarches en la matière ;

- engager dans la démarche les entreprises volontaires par l’intermédiaire de leurs fédérations professionnelles ;

- tester les référentiels existants ainsi que les nouveaux référentiels susceptibles d’être élaborés par les fédérations professionnelles participantes ;

- tirer des enseignements de la mise en œuvre de ces référentiels en vue d’une meilleure adaptation de la démarche aux spécificités de ces entreprises ;

- évaluer l’apport des différents dispositifs - évaluation et labellisation. » »

 

http://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/2017-07-10-appel-candidature-experimentation-labels-rse-ok_1.pdf