Les "Causeries" d'avril 2017

 Colloques, conférences, exposés, réunions

   dont nous avons eu connaissance
      portant sur les thèmes de Gestion Attentive

          responsabilité sociétale et gouvernance,
             et parfois sur le socio-économique en général
surtout à Paris mais parfois ailleurs,
   et sans aucune prétention d'exhautivité...

 --------------------------------------------------------------------------

Mercredi 5 avril de 18h à 20h

5avril-partenaires-europe.png

Conférence-débat « Peut-on changer l’Europe ? »

autour de la sortie du livre Pour un traité de démocratisation de l’Europe (Ed. du Seuil).

L’événement aura lieu à PSE-Ecole d’économie de Paris (48 bd Jourdan, Paris 14e) en présence des auteurs :
- Stéphanie Hennette
- Thomas Piketty
- Guillaume Sacriste
- Antoine Vauchez

La présentation du livre sera suivie d’un débat avec : Paul Magnette (ministre-président de Wallonie) et Xavier Timbeau (directeur principal à l’OFCE) – animé par Guillaume Duval (rédacteur en chef d’Alternatives économiques).

Cette conférence-débat est co-organisée par PSE-Ecole d’économie de Paris, les éditions du Seuil, Alternatives économiques et l’OFCE.

Accès dans la limite des places disponibles, inscriptions directement auprès de sylvain.riffe@psemail.eu

PSE-Ecole d'économie de Paris
48 Boulevard Jourdan -75014 Paris -

-----------------------------------------------------------------------------

Journée chargée le 6 avril !  Outre le colloque RSE de la Plateforme RSE, deux autres sont annoncés sur le thème du revenu universel et un sur le changement des formes d'emploi, ce sera aussi le premier jour du colloque de l'OIT sur l'avenir du travail. 

-------------------------------------------------------------------------

jeudi 6 avril, de 13h30 à 18h

Image

Plateforme RSE

RSE, place de l'entreprise dans la société
Quels engagements pour la France? 

Pour l’entreprise et pour l’économie, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est un facteur de performance globale. Quels engagements prendre pour que se déploie et s’affirme, en France et en Europe, un modèle d’entreprise responsable?

Ouverture du colloque par Patrick Bernasconi, président du CESE

Table ronde « RSE : quels engagement de la France ? », autour des contributions de la Plateforme RSE 
Intervention de Pedro Ortún Silvan, conseiller spécial pour la RSE, Commission européenne

Table ronde « La place de l’entreprise dans la société », avec les représentants des parties prenantes de la RSE

Conclusion du colloque par Hélène Valade, présidente de la Plateforme RSE et Michel Yahiel, commissaire général de France Stratégie

au CESE, Palais d'Iéna, 9, place d"Iéna, Paris 16e (métro Iéna)

-------------------------------------------------------------------------

jeudi 6 avril, à partir de 8h45

Metis Europe et Fonda

Journée d'étude consacrée au revenu universel

Sous le haut patronage de M. le Sénateur Jean-Marie Vanlerenberghe

9h15 Ouverture et introduction

9h30 Revenu de base, revenu universel : aperçu historique et problématiques , avec Yannick Blanc (Fonda), Yannick Vanderborght (Université Saint-Louis de Bruxelles) et Marc de Basquiat (AIRE- Association pour l’Instauration d’un Revenu d’Existence)

10h30 Le revenu universel protège-t-il et de quoi ? avec Anne Eydoux (CEET – Centre d’Etudes de l’Emploi et du Travail), Delphine Chauffaut (Université Paris Dauphine), Alexandre Leroy (FAGE) et Gilles de Labarre (SNC – Solidarités Nouvelles contre le Chômage)

11h45 Echanges avec la salle

12h15 Repas libre

13h45 Le revenu universel : une réponse à la crise du travail ?
avec Diana Filippova (Ouishare*), Fabrice Lenglart (France Stratégie*), Martin Richer (Terra Nova/Metis) et Denis Boissard (Fabrique de l'industrie*)

15h45 Revenu universel : quels enjeux pour la démocratie ?
avec Annaig Abjean (Directrice de la MRIE - Mission régionale d'information sur l'exclusion, Territoire Zéro Chômeur Longue Durée - Villeurbanne), Thibaut Renaudin (AFEV) et Jean-Marie Bergère (Metis)

16h15 Conclusions, avec Jean-Marie Vanlerenberghe, Daniel Percheron (Sénateurs) et Claude-Emmanuel Triomphe (Metis)

Inscription obligatoire pour accéder au Sénat - dans la limite des places disponibles - avant le 24 mars.
Le jour de l'événement vous devrez impérativement vous munir d'une pièce d'identité

Sénat - 15, rue de Vaugirad 75006 Paris

-----------------------------------------------------------------------------

Fondation Jean JaurèsFondation Jean Jaurès


Le revenu universel, entre utopie et pratiques

""Quelles formes peut prendre, en pratique, un revenu universel ? Pour quels impacts sur les bénéficiaires et les finances publiques ? Le 6 avril prochain, les différents scénarios de mise en œuvre analysés dans le cadre d’un partenariat avec le Cepremap et l’IPP feront l’objet d’une première présentation publique, ainsi que les modalités de l’expérimentation prévue en Gironde.""

14h : Accueil
• Daniel Cohen, directeur du département d'économie de l'Ens et du Cepremap
• Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès

14h15 : Bas revenus et revenu de base, chiffrage et effets redistributifs
• Antoine Bozio, directeur de l’Institut des politiques publiques
• Brice Fabre et Sophie Cottet, économistes à l’Institut des politiques publiques
Discutant : Thomas Piketty, économiste

15h : L’expérimentation en Gironde
• Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de Gironde
• Denise Greslard-Nedelec, vice-présidente chargée de l’insertion
• Lucile Romanello, économiste à l’Institut des politiques publiques

15h30 : Le revenu universel, utopies et pratiques
• Julia Cagé, professeure d’économie à Sciences-Po Paris
• Marc de Basquiat, président de l’Association pour l’instauration d’un revenu d’existence (AIRE)
• Jean-Éric Hyafil, Mouvement français pour un revenu de base (MFRB)
• Yannick Vanderborght, chargé de recherches au Fonds national belge de la recherche scientifique (FNRS), enseignant à l’Université catholique de Louvain, membre du Comité exécutif du Basic Income Earth Network (BIEN)

16h45 : Repenser l’État-Providence
• Maya Bacache, professeure à Télécom Paristech et directrice de la chaire travail de l'École d'économie de Paris
• Bruno Palier, directeur de recherche CNRS, co-directeur du LIEPP (Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques)
• Diana Filippova, éditorialiste, écrivain, connector du think tank OuiShare
• Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, ancien président de l’Agence du service civique
• Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques

17h30 : Conclusion • Daniel Cohen

Amphithéâtre du Campus Jourdan
48 boulevard Jourdan - 75014 Paris

Entrée libre sur inscription dans la limite des places disponibles

-----------------------------------------------------------------------------

jeudi 6 avril 2017 de 18h30 à 20h30

Conférence ATEMIS

"Changer le travail, changer les formes d’emploi pour faire face au chômage"

avec Dominique Hays, Président des Jardins de Cocagne, créateur et directeur du PTCE (Pole Territorial de Coopération Economique) du Pays d’Audruicq
et Christian du Tertre, économiste, directeur scientifique d’ATEMIS
et Président de l’Association Travail et Politique

""La lutte contre le chômage et la création d’emplois demeurent, maintenant depuis quarante ans, des questions sans réponse satisfaisante. Notre analyse des mutations du travail, en tant qu’activité créatrice de valeur, et nos convictions portant sur la centralité du travail dans l’émancipation des personnes et le développement de la société, nous conduisent à affirmer que sans impulser des formes d’organisation du travail nouvelles et des formes de management entièrement repensées et renouvelées, il n’est pas possible de prendre en charge ces défis. Il n’y aura pas de réponse au chômage sans changer notre compréhension de ce qui se joue dans le travail, sans repenser son organisation comme son management, et inventer de nouvelles « formes d’emploi ».
La thèse de la fin du travail est une thèse permissive qui confond la fin souhaitable d’une organisation du travail associée à des rapports de subordination et d’aliénation, avec la fin du travail lui-même. Cette thèse empêche de penser et d’inventer des voies nouvelles. Or, les mutations en cours, sociétales, écologiques, générationnelles… ouvrent des perspectives d’activité de travail renouvelées dont la finalité se déplace vis-à-vis d’une société industrielle marquée ces dernières années par le sceau de la domination de la finance de marché. Ces nouvelles activités contribuant au « bien vivre alimentaire », à de nouvelles façons d’habiter les villes comme les campagnes, au développement de la santé physiologique et mentale ‒ ressort de la créativité ‒, à l’émergence de nouvelles mobilités, à la généralisation de l’accès à la culture… induisent un nouveau rapport à l’économique et à l’emploi.
Cette conférence présentera des expériences en cours dans le domaine du « bien vivre alimentaire ». Elle sera l’occasion de soumettre à la réflexion et à la discussion les conditions d’émergence de nouvelles activités, de nouvelles formes d’organisation et de coopération par le travail. Ce sera, aussi l’occasion de s’interroger sur les conditions d’émergence de nouvelles formes d’emplois, sur les plans juridique et institutionnel, susceptibles de dépasser les rapports de subordination et d’aliénation dominant actuellement.""

Amphi Raymond Martin à l'ESCP-Europe
79, avenue de la république - 75011 Paris - Métro : Rue Saint Maur sortie n°4

Pour des raisons de sécurité, seules les personnes inscrites au plus tard le 3 avril 2017 pourront entrer dans les bâtiments de l'ESCP Europe. Merci de confirmer votre présence auprès de Zoé Michau : contact@atemis-lir.com

-----------------------------------------------------------------------------

6 et 7 avril 

Colloque dans le cadre de l'initiative pour le colloque de l'OIT

L’avenir du travail que nous voulons: un dialogue mondial

""Une évolution profonde de la nature du travail s’opère dans les pays du monde entier, quel que soit leur stade de développement. Les vecteurs de changement sont multiples et divers: l’évolution démographique, les changements climatiques, l’innovation technologique, les frontières mouvantes de la pauvreté et de la prospérité, le creusement des inégalités, la stagnation économique et les nouveaux visages de la production et de l’emploi. Les transformations auxquelles nous assistons nous mettent aujourd’hui au défi d’imaginer l’avenir du travail à long terme afin d’orienter cette évolution vers davantage de justice sociale. L’inquiétude généralisée grandissante quant au fait de savoir si l’avenir sera synonyme d’une polarisation plus marquée au sein des pays et entre eux exige d’agir de toute urgence. 
Reconnaissant qu’il est urgent de commencer à mobiliser les compétences mondiales pour faire de l’avenir du travail celui que nous voulons, l’OIT a lancé en 2013 l’initiative du centenaire sur l’avenir du travail. Dans le cadre de cette initiative, le colloque offre une excellente occasion de mieux comprendre les changements dont nous sommes témoins et de trouver des moyens d’action efficaces pour façonner l’avenir du travail. Ce colloque s’articulera autour des quatre «conversations du centenaire» – travail et société, des emplois décents pour tous, l’organisation du travail et de la production et la gouvernance du travail – et réunira des spécialistes et des acteurs internationaux qui sont à l’avant-garde dans les débats sur chaque sujet. Une séance spéciale sera consacrée aux perspectives pour les jeunes et à leurs points de vue, y compris celui des représentants des partenaires sociaux, sur l’avenir du travail qui sera le leur.
""

Séance d'ouverture 6 avril
Inscription - 8h00
Allocution d'ouverture du Directeur général du BIT - 9h00
Allocution du conférencier invité - 9h15
Interaction du panel avec le public et l'e-audience - 10h00

Séance 1 Travail et société 6 avril – 9h00
Comment les transformations que connaît le monde du travail influent sur les rapports entre les individus et comment les sociétés feront face à ces changements?

Séance 2 Des emplois décents pour tous 6 avril – 14h30
Comment les effets conjugués de l’innovation technologique, des transformations structurelles, du développement économique et des changements sociaux devraient façonner l’avenir du travail, en particulier en ce qui concerne l’engagement de longue date en faveur du plein emploi et du travail décent.

Séance spéciale 7 avril - 9h00
Comment les jeunes d’aujourd’hui perçoivent le travail de demain et comment ils participeront à l’édification de l’avenir que nous voulons 
Les difficultés et les possibilités qui se présentent aux jeunes à leur entrée sur le marché du travail. Quelle est, selon eux, la voie à suivre pour faire de la croissance durable inclusive une réalité pour les générations futures?

Séance 3 - 7 avril - 11h00
Organisation du travail et production 
Les nouvelles formes des relations d’emploi et la question de savoir si, et dans quelle mesure, la relation de travail est vouée à demeurer à la base d’un grand nombre des mesures de protection actuelles des travailleurs.

Séance 4 - 7 avril - 14h30
Gouvernance du travail 
Initiatives permettant de réactiver les normes et mécanismes existants et/ou d’élaborer de nouvelles formes de réglementation susceptibles d’aider à surmonter les difficultés actuelles et futures en matière de gouvernance.

Inscription sur le site http://www.ilo.org/global/topics/future-of-work/dialogue/lang--fr/index.htm

Au siège de l'OIT

-----------------------------------------------------------------------------

Mercredi 19 avril 11h30 - 13 h (GMT+2)

RSE et PED

Cycle Gouvernance et RSE - Webinaire #4

La transparence des revenus des industries extractives

avec

Maylis Labusquière, Consultante indépendante [France] 
et Quentin Parrinello, Chargé de Plaidoyer Industries Extractives, Justice Fiscale et Inégalités, Oxfam [France]

"""En 2003 a été lancée l’ITIE, Initiative pour la transparence des industries extractives, après de longues campagnes d’ONG dénonçant l’opacité des revenus de ces industries comme cause de leurs très faibles retombées significatives pour les populations des pays riches en ressources.

Cette initiative est unique car elle engage les pays à mettre en place des lois rendant obligatoire la divulgation de leurs paiements aux gouvernements par les entreprises extractives, et comportent des mécanismes de redevabilité forts : possibilité de suspendre un pays ne respectant pas le standard ITIE, implication forte de la société civile. Aujourd’hui, 51 pays mettent en oeuvre le standard ITIE, et 2 300 milliards d’US$ ont été divulgués dans les rapports.

La transparence des revenus des industries extractives est aujourd’hui inscrite dans les directives de l’Union européenne. La Commission européenne a également adopté une proposition de directive qui oblige les groupes multinationaux à publier un rapport annuel sur leurs bénéfices et les impôts payés.

Maylis Labusquière et Quentin Parrinello présenteront :
• Les enjeux, en termes financiers et de développement durable, de la transparence des revenus des industries extractives et des autres industries ;
• Les standards et les lois liés ;
• Les principes et comportements à adopter par les entreprises en termes de transparence sur les paiements effectués aux gouvernements, incluant la bonne gouvernance sur ces paiements et l’exigence de transparence tout au long de la chaine de valeur ;
• Comment les entreprises peuvent bénéficier de cette transparence
.""""

-----------------------------------------------------------------------------

Jeudi 20 avril 2017, de 18h30 à 20h30

Séminaire de l'Observatoire des Cadres et du Manangement

Manager en toute connaissance d'impacts !

"""À tous les niveaux de la hiérarchie de l’entreprise ou de l’administration publique, les cadres experts et les managers sont en première ligne dans les prises de décision. Pourtant, la question des externalités et de leur valorisation économique (le coût reporté sur un tiers) ne leur est pas familière. Les instruments de gestion sont parfois bien insuffisants pour valoriser les impacts réels des décisions prises. Une appréhension complète des effets économiques, écologiques, sociaux, sociétaux est pourtant une condition d’une prise de décision plus responsable. A défaut, le processus de choix stratégique se structure autour du pilotage par le coût le plus bas, sans analyse sur les impacts réels.

Lors de ce séminaire sera présenté un modèle de valorisation des externalités dans la prise de décision qui apporterait un éclairage nouveau au pilotage stratégique et au management. Nous disposons désormais de retours d’expériences managériales de nature à évaluer la pertinence de cette approche
."""

Inscription obligatoire, Plan Vigipirate
https://fr.surveymonkey.com/r/SeminaireOdC20avril2017

Auditorium Belleville, 2 boulevard de la Villette, Paris (métro Belleville)

-----------------------------------------------------------------------------

Mardi 23 mai 2017 

L’association "Territoires zéro chômeur de longue durée" et les territoires en cours d’expérimentation vous invitent à venir échanger sur le thème :
« Unanimité contre le chômage de longue durée et la désespérance sociale »

À l’Assemblée nationale, Salle Victor Hugo

-----------------------------------------------------------------------------

 Et au-delà..

-----------------------------------------------------------------------------

 3 et 4 juin 

ECOfestival du Grésivaudan 

foire Bio et Festive GRATUITE

 L'ECOFESTIVAL EN GRESIVAUDAN, c'est 6000 à 8000 visiteurs sur un week-end. Une fréquentation montant d'année en année, de par la qualité des exposants présents et une programmation d'accompagnement diversifiée, également de qualité, ludique et festive.

L'Ecofestival en Grésivaudan 2017 aura pour fil conducteur "la Santé..."

Il se déroule à Lumbin dans la vallée du Grésivaudan entre Grenoble et Chambéry

-----------------------------------------------------------------------------------

9 juin 2017, 8h30-18h

 Colloque ADAPES

Quels transhumanismes ?
Aspects médicaux-psychanalytiques-éducatifs et scientifiques- culturels, juridiques et politiques.

Adhésion annuelle à l’ADAPes pour l’année 2017, permet d’accéder gratuitement à toutes nos manifestations, d’avoir un abonnement à la revue Passages pour 5 numéros et une déduction fiscale.
Particulier : 430 € - Association/Entreprise : 1100 €

Amphithéâtre Charcot – Hôpital de la Pitie Salpêtrière

----------------------------------------------------------------------------