Les "Causeries" de février 2017

Colloques, conférences, exposés, réunions
   dont nous avons eu connaissance
      portant sur les thèmes de Gestion Attentive:

          responsabilité sociétale et gouvernance,
             et parfois sur le socio-économique en général
surtout à Paris mais parfois ailleurs,
             et sans aucune prétention d'exhautivité...

----------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 1er février de 8h30 à 10h30 (accueil à partir de 8h)

 

Miroir SocialInscrivez-vous

Café social organisé par Miroir social en partenariat avec Technologia

Droit à la déconnexion : un pied dans la porte pour interroger l’organisation du travail

""Le droit à la déconnexion, c’est l’occasion pour les représentants du personnel et les DRH de regarder la réalité des usages numériques pour mieux interroger la maîtrise des outils et l'organisation du travail.
Quid des conditions d’accès aux données ?
Un usage abusif du mail est un facteur de stress avec un émetteur qui se rassure en mettant une pression contre-productive sur le récepteur.

Les solutions collaboratives, censées être des alternatives au mail, peinent pourtant à s’imposer. 
Normal, ce sont des outils transversaux souvent en décalage avec la façon dont le travail s’organise au travers des organigrammes et des processus.

Avec les interventions de :Au Procope, 13 rue de l'Ancienne Comédie - 75006 Paris - Métro Odéon

Participation gratuite. Inscription : http://www.miroirsocial.com/participation_evenement/Caf%C3%A9%20Social/61Jean-Claude Delgenes, président du cabinet Technologia
Bernard Foray, représentant de l'Association Française des Correspondants aux Données Personnelles (AFCDP)
Samuel Gaillard, avocat auprès des IRP

Participation gratuite, inscription : http://www.miroirsocial.com/participation_evenement/Caf%C3%A9%20Social/61

----------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 1er février à 8h30

Débat

Nouvelles intercommunalités et développement durable

""En 2017, l'actualité des territoires est marquée par la fusion des intercommunalités et par la création récente des métropoles. Pour ces nouveaux territoires, il s'agit d'expliquer les changements et d'en affirmer le positionnement, les services et les identités. 
Ce débat, animé par le Comité 21, permettra de répondre concrètement à ces enjeux et de réfléchir aux stratégies des intercommunalités pour le développement durable, à son rôle pour construire une nouvelle identité commune, en s'appuyant sur la construction d'un projet de territoire, et sur toutes les parties prenantes.
Il s'agira également d'apporter un éclairage sur le rôle et les compétences des intercommunalités - redistribuées par la loi NOTRe - pour mettre en oeuvre de manière opérationnelle le développement durable dans les territoires français. 
Coopérations et synergies multi-acteurs pour renforcer l'attractivité et l'exemplarité de son territoire, démocratie participative, identité partagée et cohésion sociale sont autant de pistes de réflexion sur le rôle du développement durable dans ces nouvelles intercommunalités
.""

à l'UNAF, Place Saint-Georges, Paris 9e (Métro Saint-Georges, ligne 12)

S'inscrire sur http://u1q4.r.ca.d.sendibm2.com/6wmtap9atle3f.html

---------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 1er février à partir de 17 heures

INITS, Institut Tribune SocialisteSTITUT TRIBUNE SOCIALISTE

Rencontre débat

 

Les entreprises, acteurs politiques : enjeux pour l’avenir de la
démocratie ? Ou danger pour la démocratie ?

Michel CAPRON, professeur émérite des Universités en sciences de gestion, co-auteur (avec F. Quairel) de L’entreprise dans la société. Une question politique (La Découverte, 2015)

Gérard DUMÉNIL : économiste, ancien directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique, membre du Comité de rédaction de la Revue Actuel Marx, co-auteur (avec D. Lévy) de La Grande bifurcation. En finir avec le néolibéralisme (La Découverte).

Olivier PETITJEAN : co-fondateur et responsable de l’Observatoire des multinationales, site d’information et d’investigation consacré aux grandes entreprises françaises

Cécile RENOUARD, professeur de philosophie au Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris, directrice du programme de recherche « CODEV – Entreprises et développement » à l’ESSEC, membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas Hulot et administratrice de l’AFD.

""La question de la toute puissance des entreprises, notamment multinationales, revient de façon récurrente dans les médias, sans pour autant être au cœur des débats politiques sur l’avenir de la démocratie. Ces entreprises ont développé un méta-pouvoir qu’elles tirent non seulement de l’énorme quantité de ressources qu’elles contrôlent mais surtout de leur capacité à choisir dans quel pays elles vont investir sans avoir à justifier leurs décisions.
De grandes entreprises n’hésitent pas à dire qu’en l’absence d’une gouvernance interétatique mondiale, la survie de la planète dépend de leurs actions volontaires.
Certains cercles universitaires estiment que l’investissement de la sphère politique par les entreprises est une conséquence inévitable du processus de mondialisation/libéralisation des échanges ; « citoyennes du monde » produisant des biens publics (notamment dans le cas d’Etat défaillant), elles auraient acquis la légitimité de participer à tous les processus de prise de décisions publiques, voire de gouverner le monde.
La résignation semble gagner les milieux critiques. Maurice Godelier déclarait récemment : « On se trouve dans une situation où il faut admettre que la politique ne peut résoudre les problèmes posés par une économie subordonnée au capitalisme financier » (Politis, 1-7 septembre 2016). L’affaiblissement du politique et des moyens de l’Etat leur donnent, en apparence, raison, mais faut-il se résigner à ce que les autorités publiques (nationales et internationales) soient les accompagnateurs de décisions prises en dehors de toute instance démocratique reconnue comme telle ? La puissance publique a-t-elle encore la volonté et les moyens d’encadrer les activités économiques et de limiter leurs effets les plus dévastateurs ou bien n’en est-elle que l’auxiliaire ? Comment l’intervention citoyenne peut-elle constituer un contrepoids et quels sont les acteurs de la société civile ayant la légitimité d’exercer un contrôle sur les entreprises ?
""

Institut Tribune Socialiste, 40 rue de Malte 75011 Paris (Métro Oberkampf ou République)

Entrée libre

----------------------------------------------------------------------------------

jeudi 2 février 2017 de 17h30 à 20 h 30

Rencontre dAssociation - Le Labo de l'ESSu labo de l'ESS

Transformer l’emploi, émanciper le travail

 

 

A l’occasion de la publication de la note du chantier Nouvelles Formes d’Emploi,  Labo de l’ESS présentera sa publication « Transformer l’emploi, redonner du sens au travail » : une soirée avec Hugues Sibille, président du Labo de l’ESS, et Christiane Demontès, présidente du groupe de travail, animée par Philippe Bertrand, France Inter.

Auditorium de la MACIF - 17-21 place Etienne Pernet, Paris 15e

Inscription : https://www.helloasso.com/associations/le-labo-de-l-ess/evenements/rencontre-transformer-l-emploi-emanciper-le-travail/

---------------------------------------------------------------------------------- 

jeudi 2 février 2017 de 18h30 à 20h30

ATEMIS-LIR

Conférence ATEMIS

"Revenu Universel et/ou Centralité du travail ? "

avec Danielle Kaisergrüber, rédactrice en chef de Metis-Correspondances européennes du Travail;
Jean-Marie Bergère, Association Travail et Politique;
Christian du Tertre, économiste, Professeur à l’université Paris Diderot, directeur scientifique d’ATEMIS
animée par François Hubault, ergonome, Maître de Conférences à l’université Paris 1 et cofondateur d’ATEMIS

""La thèse en faveur du revenu universel (encore appelé, revenu de base, ou ...) revient en force, à droite comme à gauche. Et avec elle, évidemment, reviennent, aussi, les raisons, les visées et les visions très différentes qui cherchent à la promouvoir ou à la contester.
Dans ce débat qu'il est utile d'éclairer, une question nous intéresse plus particulièrement​ : comment la thèse de la centralité du travail qui associe les processus d’émancipation aux dynamiques de transformation de l’activité de travail, que nous soutenons à Atemis et au sein de l'Association Travail et Politique, se conjugue-t-elle avec la perspective ouverte par le revenu universel ?
Les formes de pensée qui soutiennent ces deux thèses, s’inscrivent-elles dans des trajectoires intellectuelles convergentes ou divergentes, et les formes d'actions qui s’y rattachent, sont-elles amenées à s’opposer ou à s'articuler et se renforcer ? A quelles conditions ? En quoi ce débat favorise-t-il l’émergence de nouvelles formes d’action, prises en charge par quelles forces sociales ? En somme, où se nouent, sur quoi et avec quels enjeux, les points de tension ou au contraire de convergence de ces deux thèses politiques ?
""

Amphi Raymond Martin - ESCP-Europe - 79, avenue de la république - 75011 Paris - Métro : Rue Saint Maur sortie n°4

Pour des raisons de sécurité, seules les personnes inscrites au plus tard le 31 janvier 2017 pourront entrer dans les bâtiments de l'ESCP Europe
Inscription avant le 31 janvier 2017 auprès de Zoé Michau : contact@atemis-lir.com

----------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 février, 17h30 - 19h30

Table ronde Futuribles

 


Les plates-formes collaboratives : fin du salariat et du droit social ou précurseurs d'un nouveau contrat social ?

avec Nicolas Amar et Louis-Charles Viossat.

""Les plates-formes collaboratives (Uber, Airbnb, Amazon Mechanical Turk, Blablacar…) : fin du salariat et du droit social ou précurseurs d’un nouveau contrat social ?
Cette table ronde sera introduite par Nicolas Amar et Louis-Charles Viossat, membres de l’Inspection générale des affaires sociales, Louis-Charles Viossat étant également conseiller scientifique de Futuribles International. Un débat sera ouvert avec tous les participants. La séance se terminera par un verre amical.""


47, rue de Babylone - 75007 Paris - France
Tarif 20 euros
Inscription en ligne sur le site de Futuribles ou auprès de ahouguenague@futuribles.com
----------------------------------------------------------------------------------

7 février de 14h à 18h30

    Fondation Jean-Jaurès   

Fondation Jean Jaurès / Fondation Friedrich Ebert


Un an après l'Accord de Paris sur le climat : regards franco-allemands


""Depuis l’Accord de Paris pour le climat, la réduction des émissions des gaz à effet de serre est devenue un impératif majeur, pour les États comme pour l’Union européenne. L’enjeu est désormais la mise en cohérence entre les politiques énergétiques, à commencer par celles du couple franco-allemand.
La Fondation Jean-Jaurès et la Fondation Friedrich-Ebert abordent ces problématiques lors d’un colloque franco-allemand, sous le haut patronage de l’Assemblée nationale et en présence des deux ministres Ségolène Royal et Barbara Hendricks.""

Stefan Dehnert, directeur de la Fondation Friedrich-Ebert Paris
Gilles Finchelstein, directeur général de la Fondation Jean-Jaurès
Barbara Hendricks, ministre fédérale de l’Environnement (Allemagne)
Olivier Appert, président du Conseil français de l’énergie 
Benoît Calatayud, rapporteur pour la Fondation Jean-Jaurès de la note Sortir de l’économie carbonnée : à quel prix ?
Jo Leinen, député européen allemand
Édouard Martin, député européen français
Gérard Mestrallet, président du Conseil d’administration du groupe Engie
Dimitri Pescia, Agora Energiewende
Thomas Spencer, directeur de programme Climat à l’IDDRI
Pierre Abou, rapporteur pour la Fondation Jean-Jaurès du rapport « Accord de Paris sur le climat : exigence de convergence pour les Etats membres de l’Union européenne »
Jean-Paul Chanteguet, député français, président de la Commission « Développement durable et aménagement du territoire » à l’Assemblée nationale
Odette Herviaux, sénatrice française, vice-présidente de la Commission «Aménagement du territoire et développement durable» au Sénat
Nina Scheer, députée, membre de la Commission «Économie et Énergie» au Bundestag
Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, chargée des relations internationales sur le climat (France)
Colloque sous la coordination de Jacques Roger-Machart, ancien député, animateur du collectif d’experts « Énergie et développement durable » de la Fondation Jean-Jaurès.

Une traduction simultanée français-allemand sera assurée.

Immeuble Chaban-Delmas, Salle Victor Hugo, 101 rue de l’Université
75007 Paris

Entrée dans la limite des places disponibles uniquement sur inscription avant le 2 février à 12h et sur présentation d'une pièce d'identité ainsi que de l'e-mail de confirmation d'inscription.
Ouverture des portes à partir de 13h45.

----------------------------------------------------------------------------------

mardi 7 février à 17h30

L'ATELIER DES SAVOIRS du groupe IGS

La décision

"Du mathématicien et penseur Blaise Pascal et ses premiers travaux de 1654 sur la « règle des partis » (les probabilités) à l'analyse de données massives (les big data) pour anticiper les décisions dans la finance internationale ou pour les sportifs de haut niveau et leurs « high speed decisions », qui déterminent leur succès ou leur échec, comment penser les décisions des hommes dans leurs rapports avec la société, le temps et les nouveaux robots intelligents ?
Jérômine, Paul et Maxime, étudiants des écoles du Groupe IGS, ont préparé cet événement et auront le plaisir d'accueillir Caroline Attia (ex-descendeuse, trader et psychologue), l'avocat international et grand spécialiste du numérique, Alain Bessoussan, la coach sportive et préparatrice Gersande Delorys et le professeur de littérature française du XVIIe siècle Laurent Thirouin (Lumière-Lyon 2).
L'Atelier des savoirs a été conçu en 2009 autour d'une idée ambitieuse : créer un rendez-vous qui permettait aux étudiants, chefs d'entreprise, professeurs et experts d'échanger et de partager leurs savoirs autour d'un thème d'actualité ou d'un portrait dans une salle transformée en plateau de télévision. Un travail intellectuel et des rencontres qui entrainent émotions et enrichissements des connaissances.
Ce rendez-vous est soutenu par les étudiants de l'IGS-RH, sera animé par Jean Lebrun et filmé par les étudiants de l'ISCPA, Institut des Médias.
"

S'inscrire auprès de Axelle Guilmault aguilmault@groupe-igs.fr et se munir d'un papier d'identité

Campus du Groupe IGS : 12, rue Alexandre Parodi, 75010 Paris. M° Louis Blanc

-----------------------------------------------------------------------------------

mardi 7 février de 19h15 à 20h45 

UP Conférences

 

EN TRANSITION AVEC HUBERT REEVES

"""Faut-il avoir étudié les étoiles, l’espace, et exploré l’infini de l’Univers pour concevoir les limites de notre Terre et la fragilité de son écosystème ? C’est en tout cas le chemin qu’a emprunté le célèbre astrophysicien Hubert Reeves, qui s’est d’abord illustré par ses travaux scientifiques et ses talents de pédagogue, avant de devenir l’infatigable défenseur de la planète reconnu de tous. La COP 21 a certes marqué un tournant majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique, en la plaçant à l’agenda politique de 195 pays qui se sont accordés sur la nécessité de limiter la hausse des températures sous la barre des 2°C d’ici à 2100. Cependant, le combat est loin d’être fini, et la voix de ses pionniers demande encore à être entendue. Hubert Reeves fait sans conteste partie de ceux-là, lui qui milite depuis de nombreuses années pour la protection de l’environnement, et qui vient d’être nommé Président d’Honneur de l’Agence française pour la biodiversité. Les UP Conferences et l’Institut des Futurs souhaitables sont heureux de lui donner la parole, et d’encourager avec lui la réconciliation entre notre planète et ses habitants."""

Inscription gratuite mais obligatoire (http://up-conferences.fr/evenement/en-transition-hubert-reeves)

La Bellevilloise - 21 rue Boyer, - 75020 Paris
Métro : Gambetta (lignes 3 et 3bis), Ménilmontant (ligne 2)
Station Velib 20121

-----------------------------------------------------------------------------------

jeudi 9 février de 9h à 17h

SciencesPo Chaire Santé

Assurances maladie complémentaires : la grande transformation

""La place des assurances maladie complémentaires et son évolution récente sont au coeur des débats actuels sur les enjeux du financement de la santé en France.
Pour en débattre, le Centre d'Economie de l'Université Paris Nord (Paris 13), l'Institut Droit et Santé Inserm UMRS 1145 de l'Université Paris Descartes et la Chaire santé de Sciences Po organisent le jeudi 9 février prochain de 9h à 17h un colloque intitulé "Assurances maladie complémentaires : la grande transformation".
Le colloque aura lieu dans les locaux de l'Université Paris Descartes au 12, rue de l'Ecole de Médecine, Grand Amphithéatre, Paris 6e.
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
""

Programme:
http://www.sciencespo.fr/chaire-sante/sites/sciencespo.fr.chaire-sante/files/Prog%20colloque%2009-02-2017_VF.pd

12 rue de l’Ecole de Médecine - 75006 Paris - Grand Amphithéâtre (RDC)

Lien d'inscription: 
http://www.institutdroitsante.com/inscripcolloque51.php

----------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 9 février à partir de 15 heures

Institut du temps libre 

Les Institutions européennes, des origines au défi démocratique d’aujourd’hui

par Maurice Zylberberg

Amphithéâtre du Lycée Amédée Gasquet - 12 Rue Jean- Baptiste Torhillon - CLERMONT-FERRAND

----------------------------------------------------------------------------------

10 février de 10h à 12h30

Confrontations Europe

La transition vers une économie circulaire : le cas des déchets plastiques

""L'objectif du séminaire sera de déterminer les principaux challenges et enjeux d'une stratégie européenne axée sur les déchets plastiques""

Avec:

Gary CRAWFORD, VP pour les affaires internationales, Veolia
Hugo-Maria SCHALLY, Chef d’unité B1. Production, produits et consommation durables, DG ENV, Commission européenne
Un haut représentant d’Eco-Emballages.

à Bruxelles

Les débats auront lieu principalement en anglais.

Inscription : aferrafiat@confrontations.org

----------------------------------------------------------------------------------

Du 10 février au 18 mars

 A quelques mois de l'élection présidentielle, Médecins du Monde présente l'exposition "Mise au poing", un travail photographique inédit sur la précarité et l'exclusion en France.


Photographies : Alberto Garcia-Alix, Claudine Doury, Cédric Gerbehaye, Valérie Jouve, Denis Rouvre, Henk Wildschut

A la Topographie de l'art, Paris

15 rue de Thorigny - 75003 Paris
Du mardi au samedi - 14h - 19h ENTRÉE LIBRE
M° : St Paul ou St Sébastien-Froissart

http://www.topographiedelart.fr/

----------------------------------------------------------------------------------

Lundi 13 février

de 19h00 (précises) à 21h15 (suivi d’un buffet)


Les Amis de l’École de Paris avec le soutien d’ESCP Europe

soirée-débat 

L’AUDACE DE FAIRE SIMPLE : LES LEÇONS DE LA KWID, VÉHICULE INDIEN DE RENAULT-NISSAN

par Christophe MIDLER, Directeur de recherche au Centre de recherche en gestion et professeur de management de l’innovation à l’École polytechnique Coauteur de Innover à l’envers – Repenser la stratégie et la conception dans un monde frugal

Gérard DÉTOURBET, Renault-Nissan Alliance Global Vice President, Alliance A-Segment Development Unit Director

Yves DOZ, Professeur de management stratégique, INSEAD

Débat animé par Michel BERRY, École de Paris du management

""On est habitué à l’idée que l’innovation passe par la sophistication des produits, l’incorporation de technologies pointues, et qu’elle naît dans les pays avancés avant d’être dérivée dans les pays en développement. La Kwid rompt avec ces codes. Devant être conçue et fabriquée en Inde par des indiens et concurrencer les modèles les moins chers du marché – 3 500 euros –, il fallait tout réinventer. Si le design devait être attractif, tous les choix techniques devaient aller au moins cher. Cela a conduit à rechercher la simplicité jusque dans des détails surprenants, comme la construction d’une usine sans murs pour faciliter son aération. Pour imposer de tels choix à des maisons-mères parfois outrées, surtout Nissan, il fallait s’appuyer sur un directeur de projet charismatique et des ingénieurs qui n’avaient plus rien à prouver. On pourrait en conclure que cette histoire est si singulière qu’elle sera sans lendemains. À moins qu'elle ne désigne une stratégie pour des entreprises globales : partir des exigences de frugalité des marchés de consommateurs pauvres pour inventer des solutions qui se propagent ensuite dans le monde.""

Innover à l’envers – Repenser la stratégie et la conception dans un monde frugal, Christophe Midler, Bernard Jullien, Yannick Lung (Dunod, 2017).""

 à l'ESCP Europe - 79, avenue de la République – 75011 Paris
Amphi Vital Roux (Métro rue Saint-Maur)

Inscriptions : www.ecole.org/fr/agenda - pelieu@ensmp.fr

----------------------------------------------------------------------------------

lundi 13 février

Les dîners Décideurs de Pluriclub

La révolution digitale,
quel bouleversement pour les entreprises !

par Gilles Babinet, "serial entrepreneur" et "Digital Champion" (personne responsable des enjeux de l'économie numérique et chargée de promouvoir les avantages d'une société numérique) de la France auprès de la Commission européenne

Inscription obligatoire au plus tard vendredi 10 février
Non membre 80 euros

Restaurant Chez Françoise" - Salon des Premiers Ministres - Sous l'aérogare Air France - Esplanade des Invalides -75007 Paris

----------------------------------------------------------------------------------

jeudi 23 février 

4° séance cycle de séminaires CEPN sur « Entreprendre en Communs: droits de propriétés, communs et entreprise »

contact : Sébastien Broca brocasebastien@yahoo.fr

----------------------------------------------------------------------------------

28 février 2017 (14h30-17h30)

Plateforme RSE

 
SEMINAIRE«ETATS DES SAVOIRS ET CONTROVERSES DE LA RSE» parrainé par la Plateforme nationale RSE
 
 
« Qu’est-ce qu’une initiative volontaire ? »

Les débats sur la RSE opposent souvent ceux qui conçoivent la RSE en termes « d’ini­tiatives volontaires » et ceux qui demandent un encadrement — notamment juridique — des pratiques RSE. Mais est-ce antinomique ? Certes, des conflits d’intérêts sont à l’œuvre mais les termes de ce débat très anciens sont aussi très marqués culturellement et idéologiquement. Pour comprendre cette situation d’incompréhension mutuelle, nous proposons un regard distancié grâce aux apports du droit et de la psychologie sociale.
 
introduction :
Kathia Martin-Chenut (CNRS, univ. Panthéon-Sorbonne) et
Jean-Pierre Chanteau (univ. Grenoble Alpes, RIODD)
intervenants :
Mireille Delmas-Marty (Collège de France)
Laurent Bègue (Maison des Sciences de l’homme Alpes) (à confirmer)
 
Lieu : Ecole des Mines
contact: michelcapron8@gmail.com

---------------------------------------------------------------------------------

28 février, de 17h00 à 19h30

Rencontre-débat du Laboratoire de l'égalité

Le laboratoire de l’égalité

« Egalité femmes / hommes : Sauvegarder les acquis et ouvrir de nouvelles perspectives »

Sur le thème de l’égalité au travail — qui figure à des places inégales dans les programmes des candidat.e.s aux élections de ce printemps — nous réunirons les auteur.e.s des derniers ouvrages parus dans la collection « Égale à égal » en partenariat avec les éditions Belin.

17.00 Accueil des participant.e.s

17.30 Introduction: Maguelone Orliange-Ladsous, Cheffe du service de la formation continue, ENA et Valence Borgia, Secrétaire générale du Laboratoire de l’Égalité

17.45 Table ronde animée par Laurent Depond, administrateur du Laboratoire de l’Égalité :
« Regards croisés » sur Politique, Éducation, Culture, Précarité, thèmes incontournables de l’égalité femmes/hommes dans la campagne présidentielle
Femmes en politique, en finir avec les seconds rôles,
Marlène Coulomb-Gully, Professeure à l’Université Toulouse 2
Vies de femmes, vies précaires,
Thierry Benoît, Secrétaire général de l’Association La Boucle
L’école apprend-elle l’égalité des sexes ?,
Isabelle Collet, Maîtresse d’enseignement, Université de Genève
Les femmes peuvent-elles être de Grands Hommes ?,
Christine Detrez, Professeure à l’ENS-Lyon

19.15 Conclusion : Olga Trostiansky, Présidente du Laboratoire de l’égalité
Les auteur.e.s signeront leurs ouvrages dès 17h.

Le plan vigipirate étant contraignant, nous devons établir une liste des participant.e.s: merci de s'inscrire avant le 23 février à laboratoire.egalite@gmail.com

A l’ENA, 2, avenue de l’Observatoire, Paris 6e, amphithéâtre Parodi

Le site du Laboratoire de l'égalité :
http://www.laboratoiredelegalite.org/