Pierre Calame et les banlieues

Signalons un texte passionnant de Pierre Calame, « les rendez-vous manqués des banlieues »

Un extrait significatif:

Comment élever des murs devant toute innovation sociale

Responsable des services de l'Équipement dans ce même arrondissement de Valenciennes, j'ai eu dans les années soixante-dix à travailler aux premières opérations de réhabilitation des HLM. On réhabilitait, on augmentait les loyers, et on augmentait d'autant l'aide au logement pour les familles pauvres, majoritaires dans une région que la crise industrielle et la fermeture des mines commençait à frapper durement. L'absurdité du système m'a tout de suite frappé. Des jeunes au chômage allongés sur leur lit pendant qu'on rénovait le logement de leurs parents. N'y avait-il pas mieux à faire ? L'opération de réhabilitation n'était-elle pas l'occasion de faire participer les familles à la rénovation de leur logement et d'offrir une formation professionnelle ? Impossible, m'a-t-on répondu. Comment faire coopérer des professionnels et des débutants ? Et qui serait responsable en cas d'accident du travail ? etc, etc... On voit bien comment élever des murs devant toute innovation sociale. L'État providence, jusqu'à ce que son coût devienne insupportable, était en pilotage automatique. 

http://blog.pierre-calame.fr/public/Rdv_Manques_des_Banlieues_billet_FR.pdf