Renouvellement à la présidence de la Plateforme RSE

Fin décembre, la Plateforme pour la RSE  (voir notamment les numéros 55 et 57 de la Missive) a franchi une nouvelle étape.
Elle a à sa tête un triumvirat présidentiel, dont deux des membres sont issus du monde de l’entreprise - l’un du côté de l’administration mise en place par l’employeur, l’autre des travailleurs organisés - le troisième provenant du monde associatif.

Oui, nous disons bien deux issus du monde de l’entreprise, car il nous semble injustifié de nommer «Pôle des entreprises et du monde économique» ce qui est essentiellement composé de syndicats patronaux versus «Pôle des organisations syndicales de salariés» qui semble ainsi ne pas faire partie de l’entreprise !
Jusqu’à présent, le président était issu du monde syndical – Patrick Pierron puis Pierre-Yves Chanu – il l’est aujourd’hui du côté de la direction, avec l’élection d’Hélène Valade, qui était déjà vice-présidente.
Celle-ci est directrice du développement durable de Suez Environnement et aussi Présidente et Co-Fondatrice du C3D (Collège des Directeurs du Développement Durable), association qui regroupe environ cent vingt directeurs du D2 ou de la RSE de France.
Les vice-présidents sont Sylvain Boucherand (Humanité et Biodiversité) et Pierre-Yves Chanu (CGT).
Nous ne manquerons pas de reparler des travaux terminés et de ceux qui commencent.