Une étude sur le "reporting" RSE

Les grandes entreprises qui s'adonnent à la reddition à propos de la RSE "mettent-elles dans le coup" les acteurs sociaux (IRP, syndicats) et sociétaux (associations, ONG) concernés? Les parties prenantes non financières sont-elles prises en considération? La CFDT a commandité une étude pour avoir des éléments d'information. 

Une étude parue en mars 2012, coordonnée par Olivier Chabrol (Syndex) et Martial Cozette (CFIE-conseil) à la demande le la CFDT, avec le financement de l'Agence d'objectifs de l'IRES s'est donc intéressée au "reporting" (reddition) d'entreprises à propos de la RSE. 

D'une part, une étude documentaire sur dix grandes entreprises (Carrefour, Crédit Agricole SA, EDF, Groupama, Lagardère, Legrand, PPR, PSA Peugeot Citroën, Saint-Gobain, Sodexo) et "met en évidence que les documents publics produits annuellement par les grandes entreprises françaises en matière de reporting RSE sont très disparates, tant par leur contenu que par leur qualité", ce qui n'est pas un scoop mais n'est pas inéterresant à rappeler. 

D'autre part, une enquête auprès des équipes syndicales CFDT de quatre entreprises (Carrefour, EDF, Legrand et Saint-Gobain) montre que les directions d'entreprise ciblent les agnces de notation et les financiers et pas tellement (c'est un euphémisme) la société civile. 

Quant aux équipes syndicales, parmi celles qui ont témoigné, "seule l’équipe CFDT de Legrand s’appuie vraiment sur le reporting RSE de son entreprise pour la  négociation d’un accord d’entreprise en cours. Les équipes syndicales d’EDF utilisent plutôt le reporting interne dédié au suivi de leur accord-cadre international pour négocier les éléments de la RSE de l’entreprise. Les équipes syndicales de Carrefour utilisent ponctuellement le reporting RSE public de l’entreprise au sein du comité d’entreprise européen, tout comme ceux (sic) de Saint-Gobain, pour lesquels ce processus d’appropriation syndicale progressive du système de management de la RSE a commencé plus récemment. L’étude a finalement mis en évidence la déconnexion qui existe actuellement entre les supports du reporting RSE formel tels qu’ils sont proposés par les entreprises et les informations réellement utilisées par les acteurs du dialogue social interne ou par ceux du débat sociétal externe."

Allez, camarades syndicalistes et associatifs, encore un effort! 

----------------------------------------------------------------

On peut trouver l'étude à cette adresse: 

http://www.cfdt.fr/rewrite/article/39471/qui-sommes-nous/nos-publications/les-etudes/le-reporting-de-responsabilite-sociale-d-entreprise-et-son-utilisation.htm?idRubrique=8174